​Viol, chantage, harcèlement et droit de cuissage : L’enfer ou la vie cachée des animatrices

0

Si elles crèvent l’écran ou séduisent un large audimat sur les ondes, Sanslimitesn.com révèle que c’est loin du paradis que les animatrices exercent dans un milieu macho où elles ont cibles de toutes les visées.
Avec la concurrence rude qui sévit au niveau des télévisions,  souligne que les animatrices sont souvent utilisées si elles ne sont pas la cible principale. Déjà que le créneau accueille tous les profils, les plus déjantés depuis un temps, la place dakaroise offre une kyrielle d’animatrices dont les plus célèbres ne sont pas les plus blanches. Sanslimitesn.comrévèle que rien que pour décrocher l’embauche et sécuriser son contrat, le critère de la séduction est imposé, la clarté du teint et le style de mises dans le choix des prétendantes au poste.
Ce marché à tout l’air sexuel est devenu le haut lieu de la débauche, et les histoires sordides comment à franchir le seuil des rédactions. Sanslimitesn.com de révéléer qu’entre viol le plus souvent noyé dans l’œuf par des avantages, c’est un chantage sexuel continu et infernal, dont échappent de rares professionnelles imbues de leur travail. Le harcèlement devenu monnaie courante dans l’intimité des lieux de travail est un secret de polichinelle, mais c’est le droit de cuissage qui fait le plus de victimes sur les plateaux télés et radios.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.