Il nous faudra bien des explications autres que la théorie du COMPLOT !

0

Ils sont légion les Sénégalais qui voient dans les élections à venir un combat à la Balla Gaye vs Modou Lo, avec un des opposants dans le rôle de Balla Gaye. Poussant la caricature jusqu’au bout, ils s’échangent de par les réseaux sociaux des images d’un Macky terrassé le jour où son Conseil constitutionnel (CC) met à terre la Justice du Sénégal. 

De fait, peu de commentaires sur la Décision du CC truffée de contrevérités flagrantes et de crocs en jambe manifestes aux principes universels de Droit.

Éternels spectateurs et commentateurs invétérés, beaucoup de citoyens  mènent la lutte politique par procuration et salivent beaucoup à la perspective du Combat du Siècle du 24 février.

Ils ne répondent pas aux manifestations,  préférant l’indignation à peu de frais éructée par smartphones. Whatsapp remplace la place de l’obélisque, le « partager len » se substitue à l’analyse critique. Voilà Saï Saï moqué, crucifié,  destitué, enterré, dans un univers virtuel bien sûr.
Quant au champion,  l’intrépide opposant qui nous débarrassera du Saï Saï, il ne peut être vêtu que de lin blanc et de blancheur candide. Toute critique contre lui procède de mensonges inventés par le Pouvoir. Honni soit qui mal y pense. 
Mûs par la mentalité manichéenne de supporters de lamb, notre champion est le Bon par essence, celui qui a l’outrecuidance de le critiquer le Vilain petit canard. 
Pas le Canard enchaîné,  ni quelqu’autre monument de la Presse libre, mais un canard de caniveau. Aussi, il a beau couiné quelques faits têtus, qui exhalent de forts relents de conflits d’intérêts, de chantage vis à vis d’un directeur des domaines qui veut ravir des commissions de 12%, nos supporters s’en moquent.

Ce n’est pas au Sénégal qu’un Fillon sera démasqué avant que d’avoir fait main basse sur le Palais et ses GAB d’oú coulent les fonds secrets. Ici c’est le déni collectif, on s’en fout si le gars est soudain riche comme Crésus, si ses explications anticipées quant à sa soudaine bonne santé financière puent le mensonge, s’il enchaîne des événements à grand renfort de moyens, s’il refuse le débat lui le grand bateleur, si de pourfendeur réclamant toujours des comptes il refuse de rendre compte pour une fois qu’il est arrosé et bien liquide.
La théorie du complot,  voilà une fable qui a encore de beaux jours, surtout au Pays du Cancan.

Madiable est certes Satan en personne et YerimPost n’est pas Mediapart. Ils ont commis tous les deux des délits pendables. Ceci dit et redit, le propriétaire « d’Atlas Groupe » ne verse-t-il pas dans les délits qu’il dénonçait en cachant à l’Opinion qu’il interpelle à tout va ses intérêts personnels dans les dossiers qu’il agite ? Un député qui a fait de la lutte contre les conflits d’intérêts sa marque de fabrique peut-il posséder un cabinet dont le marché a pour périmètre premier l’administration qu’il vient à peine de quitter. Être député ou homme d’affaires (caché) prêt à régler ses comptes en se drapant de ses habits de politique,  that is the question. Ce n’est pas trop compliqué tout de même pour quelqu’un qui a dû recevoir quelques leçons de Déontologie à L’ENA.

Pour ce qui concerne les débats de fond sur les questions essentielles pour  l’avenir de notre pays, il faudra repasser, peut-être dans 5 ans. Pauvre Sénégal !

Mame Diarra Mbow

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.