10éme Congrès de l’ASGO : Les Gynécologues-Obstétriciens appelés à redoubler d’efforts pour lutter contre la mortalité maternelle

0

Le 10ème Congrès de l’Association Sénégalaise des Gynécologues-Obstétriciens s’est tenu ce mardi dans un hôtel de la place. Cette année, ce congrès est couplé aux 3èmes Journées Franco-Sénégalaises de Gynécologie-Obstétrique et avait pour thème: « infertilité, prééclampsie, prématurité, prolapsus génital, cancers gynécologiques et mammaires « .

La lutte contre la mortalité et la morbidité maternelles et néonatales est un sujet transversal qui concerne tous les domaines d’intervention.

En effet, les congrès annuels de l’ASGO constituent une occasion de partage et de mise à jour sur les différentes avancées dans les domaines suscités. Le programme scientifique est assez riche et diversifié. Ainsi, les orateurs provenant de différents horizons et les ateliers pratiques viennent renforcer certaines compétences.

Présidant la cérémonie d’ouverture, Abdoulaye Diouf Sarr, ministre de la Santé et de l’action sociale a appelé  les gynécologues-obstétriciens à encore redoubler d’efforts et à s’impliquer davantage afin de réduire la morbidité et la mortalité maternelles et néonatales.

Selon lui, la recherche perpétuelle de l’amélioration de la santé de nos populations est une option irréversible nécessitant l’implication de toutes les parties prenantes, en particulier les Gynécologues en raison de leur rôle primordial dans la réduction de la morbidité et de la mortalité marternelles et néonatales.

Saluant ainsi les efforts fournis par les gynécologues-obstétriciens et les sages-femmes qui ont permis d’enregistrer des progrés significatifs, aussi bien pour la mère, l’enfant et le nouveau-né, il a expliqué que les résultats des Enquêtes Dèmographiques et de Santé, les Ratios de mortalité maternelle ainsi que les taux de mortalité infantile et néonatale ont connu des baisses importantes.

Abdoulaye Diouf Sarr a invité toutes les parties prenantes à oeuvrer ensemble pour la mise en oeuvre de programmes pertinents et efficients à même de lutter efficacement contre ce fléau.

Fondée en 1988, l’ASGO regroupe les médecins spécialisés dans la prévention, la prise en charge des pathologies génitales et mammaires de la femme, la surveillance de la grossesse et la prise en charge des accouchements . Elle aide aussi à promouvoir l’excellence dans l’exercice de la sénologie, de la gynécologie et de l’obstétrique.

Fatou KAMA GUEYE

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.