12,1 milliards dans l’air : Comment Matar Cissé a fait couler la SENELEC

0

La Senelec traîne une lourde dette de 100 millions. Un manque à gagner de 12,1 milliards Fcfa imputé à l’ex Dg de la Senelec, Matar Cissé, qu’on nous avait vendu comme redresseur de tort économique, un expert en renflouement…

Dans le rapport de validité financière du secteur électrique décrypté par L’Observateur, il est fait état d’un tableau peu reluisant. D’une ligne budgétaire sous haute tension qui a électrocuté les actifs de la Senelec qui croule aujourd’hui sous des dettes de plusieurs milliards.

Entre 2016 et 2017, la Senelec sous Matar Cissé a contracté des prêts dans différents structures bancaire estimés à 100 millions. Des montants colossaux que la Senelec justifie, dans le rapport, par ses importants investissements réalisés au cours des dernières années et qui ont nécessité des financements énormes. Sur les trois dernières années, le solde net de dettes financières a augmenté de 100 milliards Fcfa.

Ces sommes ont été contractés auprès de BOAD à hauteur de 13 (plus 10 milliards Fcfa en 2016) ; plus de 15 milliards auprès de la Banque islamique du Sénégal en 2017 ; 10 milliards (plus10 milliards en 2017) à la SGBS ; plus de 10 milliards Fcfa à la CBAO ; plus de 25 milliards Fcfa à Kalpaturu en 2016 et plus de 32 milliards Fcfa en 2017. S’y ajoute, selon le rapport, une augmentation de la mobilisation de la dette rétrocédée de 41 milliards Fcfa. Les charges du personnel sont passées 33 à 57 milliards en 2017.

Ce qui se justifie par un recrutement massif d’un millier d’agents en plus des 2300 trouvés dans la boite. Les autres révélations de la mal gestion de Matar Cissé sont contenues dans la partie intitulée «œuvres sociales ». Les charges sociales sont passées de 56 millions en 2017 à près de 460 millions Fcfa en 2018.

Les subventions aux confréries religieuses sont passées de plus de 53 millions en 2017 à 121 millions en 2018. Les versements effectués au bénéfice du personnel au titre de subvention lors des cérémonies religieuses de Tabaski, Korité, Magal sont passés de plus de 474 millions et plus de 491 millions Fcfa …

Rewmi quotidien

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.