14 ans après le naufrage du bateau le Joola : Les pupilles de la nation toujours laissés en rade !

0

Le spectre du naufrage du bateau le Joola  est plus vivace que jamais dans l’esprit des sénégalais après 14 ans jour pour jour. C’est ce lundi 26 septembre que les associations des familles des victimes vont une énième fois célébrer cette catastrophe maritime qui aura marqué l’abandon par l’Etat des pupilles de la nation.

Voilà 14 ans jour pour jour que le bateau le Diola a sombré aux larges des cotes Gambiennes emportant ainsi plus de 2000 âmes sous l’eau .Les associations des familles des victimes q réclament toujours l’indemnisation de plus de 600 familles éplorées et la prise en charge de plus de 1400 pupilles de la nation toujours laissés en rade. Pour le président de l’Association nationale des familles des victimes et rescapés du Joola, «les familles sont déçues de la façon dont est géré le dossier par l’actuel régime ». Moussa Cissokho qui souligne que le gouvernement a fait un black-out total sur leurs différentes doléances, pense que l’Etat du Sénégal ne colle pas beaucoup d’importance au dossier le Joola. Et, poursuit-il, des familles consternées n’ont pas, après quatorze ans, porté le deuil. Portant l’estocade, Moussa Cissokho a déploré le classement sans suite du dossier de cette catastrophe maritime par la justice française sans que les autorités sénégalaises ne réagissent face à cette décision. «Ce qui a le plus choqué les familles, c’est le classement sans suite du dossier par le Tribunal de Paris. C’est extrêmement grave, c’est du jamais vu dans le monde. On a l’impression qu’on veut cultiver l’impunité. Car, pour deux mille victimes, on veut nous faire croire que personne n’est responsable », déplore M. Cissokho qui indique que des démarches sont en train d’être faites avec les familles des victimes camerounaises, suisses, françaises pour mener le combat au niveau des institutions internationales.

Adja Tabaski pour Sunugal24.NET

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.