18 ans déjà : Le Sénégal gagnait devant la France

0

Il y a 18 ans, le 31 mai 2002, le Sénégal battait à Séoul en match d’ouverture de la Coupe du monde la France, championne du monde et d’Europe en titre, sous le score d’un but à zéro, but inscrit par Pape Bouba Diop, à la trentième minutes de jeu. Vice-champion d’Afrique trois mois plus tôt au Mali, le Sénégal n’était pas un inconnu pour les Bleus: tous, hormis le deuxième gardien Omar Diallo (Olympique de Khouribga, Maroc) et Aly Cissokho (JA Dakar) évoluent en Ligue 1(championnat de France). Elhadji Ousseynou Diouf et Ferdinand Coly faisaient alors les beaux jours de Fc Lens. Kalidou Fadiga était le principal animateur du dispositif de jeu d’Auxerre. Salif Diao était indéboulonnable dans le milieu de terrain de Fc Sedan.

Bien organisés et disciplinés, les Lions du Sénégal parviennent à conserver leur avantage face à des bleus qui se sont souvent montrés dangereux avec deux ballons au poteau. L’équipe de France était certes privée de Zinedine Zidane, meilleur joueur de la planète à l’époque, blessé une semaine plus tôt lors d’un match amical remporté face à la Corée du Sud (3-2). Toutefois, leur attaque était composée des meilleurs d’Europe. Trezeguet, meilleur buteur du championnat d’Italie, Thierry Henry, meilleur buteur du championnat d’Angleterre et Djibril Cisse, meilleur buteur du championnat français. Le Sénégal, après avoir fait tomber le champion du monde en titre, accrochera le Danemark (1-1) et l’Uruguay (3-3), éliminera la Suède en huitièmes de finale (2-1 après prolongation) avant d’échouer face à la Turquie (0-1) en quarts de finale.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.