Sommet Afrique-France : Emmanuel Macron veut “refonder” la relation avec le continent

0
Sommet Afrique-France : Emmanuel Macron veut “refonder” la relation avec le continent

Des centaines de jeunes de la “société civile” africaine assistent, vendredi, au sommet France-Afrique à Montpellier, présidé par Emmanuel Macron. Un évènement inédit visant à tisser de nouveaux liens avec les talents du continent, mais critiqué par certains intellectuels africains qui demandent des actes concrets.

Un événement inédit tourné vers la jeunesse africaine. Vendredi 8 octobre s’ouvre à Montpellier un sommet Afrique-France d’un nouveau genre visant à “refonder” la relation entre paris et le continent.

Pour la première fois depuis 1973, début des sommets France-Afrique (devenus Afrique-France), aucun chef d’État du continent n’est invité. Ce nouveau format doit permettre, selon la présidence française, “d’écouter la parole de la jeunesse africaine” et de “sortir des formules et des réseaux obsolètes”. En clair, rompre, encore et toujours, avec la “Françafrique”, ses pratiques opaques et ses réseaux d’influence.

Ce sommet se tient à un moment où l’influence de la France dans son ancien pré-carré est de plus en plus disputée, particulièrement par la Russie, et où Paris est en crise ouverte avec le Mali et l’Algérie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.