Medina : L’Armp freine Bamba Fall

0

L’Autorité de régulation des marchés publics (ARMP) a cassé un marché de la mairie de Medina, d’un montant de 193 millions FCfa, relatif à la réalisation de pavage pour la stabilisation des trottoirs.

Il a constaté, dit-on, l’existence de plusieurs bizarreries et irrégularités qui entouraient la procédure de passation du marché.

D’après l’ARMP, le marché n’était même pas inscrit dans le plan de passation des marchés (PPM) pour 2021. Mais aussi, il a été noté l’absence de densité concurrentielle du marché pour lequel, seuls deux candidats (EGBTP et AFCOP) avaient déposé des offres.

Alors que, rapporte « Libération », le Code des marchés publics exige un minimum de trois soumissionnaires.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.