Mondial 2022: Le Congo va jouer sans son capitaine suspendu par la Fifa contre le Togo et le Sénégal

0
Mondial 2022: Le Congo va jouer sans son capitaine suspendu par la Fifa contre le Togo et le Sénégal

Les Diables Rouges du Congo Brazzaville vont jouer leurs derniers matchs des éliminatoires du Mondial 2022 contre le Togo et le Sénégal sans leur capitaine. Ce dernier a été suspendu par la Fifa suite aux incidents ayant émaillé le match contre les Eperviers.

La Fifa a pris des sanctions contre la sélection nationale du Congo Brazzaville et son capitaine après que les Diables Rouges ont fait des dégâts au stade de Kégué à la fin du match contre les Eperviers du Togo, lors des éliminatoires de la Coupe du monde.
C’est ainsi que l’instance mondiale a sanctionné Fernand Destin Mayembo, le capitaine des Diables Rouges du Congo. Il est suspendu pour quatre matchs et il est en plus sommé de payer une amende de 5000 francs suisses. La Fédération congolaise de football, elle, doit payer 5000 francs suisses conformément à l’article 12 de son code disciplinaire.
Quid des reproches ? En effet, M. Mayembo a affiché un comportement antisportif sur Ahmed Sékou Touré, l’arbitre du match des éliminatoires de Qatar 2022 soldé par un score nul (1-1).
«Le samedi 9 octobre dernier au stade de Kégué lors du match Togo vs Congo comptant pour la 3e journée des matchs de qualification de la Coupe du monde Qatar 2022, le maître du jeu, le Guinéen Ahmed Sékou Touré, après avoir consulté son premier assistant, va annuler le penalty qu’il a préalablement accordé au Congo à la 80e minute. Pour le premier arbitre-assistant, le ballon n’a pas touché le bras du joueur togolais, Tchakeï Marouf, au sol comme l’estimait l’arbitre central en prenant sa première décision», rappelle la Fédération togolaise de football (Ftf) sur son site internet. Fernand Destin Mayembo, dans la foulée, a reçu un carton rouge à la 95e minute. Le capitaine congolais a également insulté l’arbitre de la rencontre.
«Pour manifester leur désapprobation en acte, les Congolais vont non seulement boycotter la conférence de presse d’après-match mais aussi casser des vitres et défoncer les portes des vestiaires du stade de Kégué après la rencontre», indique la Ftf.
Notons que le Congo reçoit à Brazzaville le Togo le 12 novembre avant de se déplacer le 14 novembre à Thiès pour jouer les Lions, déjà qualifiés pour les barrages.
Avec Togotribune

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.