8e Forum coopération Sino-Africaine : Penser le développement concerté…

0

“Approfondir le partenariat sino-africain et promouvoir le développement durable pour bâtir une communauté d’avenir partagé Chine – Afrique dans la nouvelle ère”, c’est le thème de la huitième (8eme ) édition du Forum sur la coopération Sino-Africaine (FOCAC) organisée par le Ministère des Affaires Etrangères et des Sénégalais de l’Extérieur. Ce lundi 29 novembre 2021 se tient la cérémonie d’ouverture coprésidée, au CICAD, par Macky Sall et Xi Jinping.

Sous la présence effective…

Cette 8ème édition sur le Forum sur la coopération Sino-Africaine FOCAC verra la participation des Présidents de la République Démocratique du Congo, de la République arabe d’Egypte, de l’Union des Comores République sud-africaine, de la commission de L’Union Africaine et du Secrétaire général des Nations Unies. Ce, en prélude de la rencontre bilatérale entre le Sénégal et la Chine, coprésidée par Madame Aïssata TALL, Ministre des Affaires et Etrangères et des Sénégalais de l’Extérieur et Monsieur Wang Yi, Conseiller d’État, Ministre des Affaires Etrangères de la République Populaire de Chine, qui s’est tenue hier, dimanche 28 novembre au Ministère des Affaires Etrangères et des Sénégalais de l’Extérieur.

Dans la même perspective, la 7e Conférence des Entrepreneurs Chinois et Africains, sous la présence effective de Monsieur Amadou HOTT, Ministre de l’Economie, du Plan et de la Coopération, aura lieu en même temps que ce Forum ce 29 novembre au Centre des expositions de Diamniadio.

Historique…

Ce Forum sur la coopération Sino-africaine (FOCAC) a été créé en 2000. C’est une plateforme de dialogue Politique dans le cadre de la coopération sud-sud et un mécanisme de coopération entre la Chine et l’Afrique basé sur le principe de l’égalité et des avantages mutuels. Et c’est un cadre d’échange d’idées “dans les domaines de la paix, de la sécurité et du développement économique et social du continent africain et d’approfondissement de la réflexion sur les actions et les projets de partenariat à développer. Ce mécanisme est renforcé par des instruments de consultation, de suivi, de dialogue politique et de coopération économique et commerciale, destinés à élargir le champ de coopération en vue d’établir un partenariat gagnant- gagnant entre la Chine et l’Afrique“.

Un “tournant important”…

Le Troisième (3ème) Sommet du Forum sur la Coopération Sino-Africaine (FOCAC) tenu à Beijing, les 03 et 04 septembre 2018, sur le thème “la Chine et l’Afrique : construire une communauté de destin encore plus solide par la coopération gagnant- gagnant” fut un “tournant important” dans la coopération sino-africaine et sino-sénégalaise, consacrant le Sénégal coprésident du FOCAC, pour la période 2018-2024.

Relations historiques…

A l’occasion, le Président Macky Sall a rappelé les relations historiques entre l’Afrique et la Chine qui avaient décidé, il y a 21 ans, porter leurs relations à un niveau supérieur en mettant en place le FOCAC. “Depuis lors, nous avançons main dans la main, de façon pragmatique et efficace, comme en témoigne l’intensification de nos échanges commerciaux. Les investissements et les nombreuses réalisations au titre de nos différents plans d’action”.

Mais nous voulons aller plus en avant, dans notre ambition commune de parvenir à une prospérité partagée pour le bien être de nos peuples“, d’où le sens de cette rencontre, selon le Président Sall. Ce, afin de promouvoir le développement durable et bâtir une communauté d’avenir partagé Chine-Afrique dans la nouvelle air.

Un thème, selon le chef de l’Etat, “pertinent” en raison des mutations croissantes et des enjeux globaux auxquelles ils devront s’adapter en resserrant les relations de solidarité politique et économiques.

Les propositions du Président Macky Sall…

Aussi, le Président Macky Sall a proposé que la feuille de route de la conférence ministérielle accorde une attention particulière au renforcement de la souveraineté pharmaceutique et médicale et à la sécurité sanitaire de nos pas. Ce, au moment où la pandémie de Covid a révélé des vulnérabilités communes à tous les pays. “Mais l’Afrique est sans doute le continent le moins préparé à faire face aux crise sanitaires en raison de son déficit de ressources humaines qualifiés et de son retard dans les infrastructures de santé, la recherche médicale, la production de vaccins et de médicaments et l’accès au soin“, souligne-t-il. Il encourage ainsi  l’intensification des échanges Sino-Africaine dans la formation en ressources humaines, la recherche médicale, la valorisation de nos médecines traditionnelles et l’investissement dans la production locale de médicaments et de vaccins.

Assurer notre souveraineté alimentaire collective…

Entre autres propositions, la poursuite des efforts de modernisation de l’Agriculture “pour assurer notre souveraineté alimentaire collective“. Ce afin de lutter contre le chômage et la pauvreté. Troisièmement, le renforcement de la formation technique et professionnelle, l’apprentissage de métiers et l’éclosion de talents  dans le numérique pour soutenir l’emploi et l’auto emploi et l’entrepreneuriat chez les jeunes.  Et quatrièmement, continuer le formidable travail de réalisations d’infrastructures de bases en Afrique. Et enfin, accélérer la collaboration pour le développement des capacités industrielles africaines afin que le continent  Africain puisse plus produire et répondre mieux au standards qui facilite l’accès de ces produits au marché chinois et mondial. Un besoin, selon lui, de solidarité et une nécessité de coopération gagnant-gagnant.

Amitié Sino-Africaine…

Pour sa part, le Président Xi Jinping est revenu sur la profondeur de l’amitié entre la Chine et l’Afrique qui, selon lui, ont forgé une amitié sincère et de qualité, d’équité et de justice, mais aussi l’ouverture et l’inclusion. “La Chine n’oubliera jamais l’amitié profonde avec les pays africains. (…) Depuis plus de 3 ans, la Chine et l’Afrique ont accompli des efforts communs pour mettre en œuvre des initiatives majeurs… Des grand progrès de coopérations prioritaires ont été achevés. Le volume du commerce et les investissements chinois en Afrique ont connu une croissance soutenue… Une long voyage commence par les premiers pas“.

Propositions…

A cet effet, le Président chinois a, dans la construction d’une communauté à venir, partagé quatre propositions dont : poursuivre la lutte solidaire contre la Covid-19, approfondir la coopération pragmatique en ouvrant de nouvelles perspectives en accroissant les échanges commerciaux et les investissements, le développement vert face au défi climatique avec les énergies solaire et éolienne, entre autres et enfin, la promotion des valeurs humaines…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.