Affaire Kilifeu et Simon : Le mouvement « Y en a marre » parle de complot !

0

Ce jeudi 16 septembre 2021, se tenait à l’unité 16 des Parcelles Assainies une conférence de presse organisée par le Mouvement “Y’EN A MARRE” en son siège, afin d’apporter des éclaircissements sur l’Affaire de Kilifeu et Simon, détenus à à la prison de Reubeuss, suite à l’affaire dite des passeports diplomatiques.

La détention de Kilifeu et Simon de Y en a marre n’est rien d’autre qu’un complot. C’est du moins l’avis dudit mouvement qui tenait un point de presse ce jeudi.  Pour Aliou Sané et Thiat, Kilifeu et Simon seraient les victimes d’un complot ourdi par l’exécutif qui chercherait à discréditer et décrédibiliser les mouvements tels que “Y’EN A MARRE”. A en croire ces derniers, l’exécutif n’a toujours pas digéré les évènements du mois de mars dernier.   « L’affaire est utilisée juste pour détourner l’attention du peuple concernant les députés cités dans un trafic de passeports diplomatiques. Les enquêteurs ont essayé de voir s’il y avait un lien entre ces deux affaires. Mais tel n’est pas le cas. Une partie de la presse a été utilisée pour faire croire que ces deux affaires étaient liées », affirme Aliou Sané.

Aprés avoir constaté qu’il n’y avait aucune preuve reliant cette affaire à celle des députés, ils auraient commencés une « fabrication de preuves ». « Ils se sont rendus compte que l’on se dirigeait vers un simulacre de procès, car il n’y a aucune partie civile.  Là ou il y’a escroquerie, il y’a un escroqué, sauf que tel n’est pas le cas dans cette affaire », renseigne-t-il.

Ils ont aussi déclaré qu’il y’avait une autosaisie sélective de la part du Procureur.  Toujours d’après eux, pleins d’autres dossiers, tous plus nébuleux les uns que les autres, dorment dans les tiroirs du procureur. Et que le procureur aurait ignoré le fait que des données à caractère personnel aient été diffusées, en l’occurrence des vidéos. Alors que celui qui a filmé ces vidéos, un certain Thierno Amadou Diallo était en prison au moment de la divulgation de ces dites vidéos. Et d’après eux, une plainte a été déposée par les avocats de Kilifeu contre X à la brigade de la cybercriminalité.

Pour le mouvement Y EN A MARRE,  tout ceci n’est qu’un moyen de casser de l’activiste en guise représailles des  évènements de mars dernier. « Nous  assistons à une instrumentalisation de la justice. On se dirige vers une criminalisation de cette affaire et que les peines encourues seraient de 10 ans de prison », redoutent-ils.

Le Dr Babacar Diop, Ousmane Sonko, Guy Marius Sagna, Barthélémy Diaz et Nitdof ont tous apportés leur soutien. Ils se disent tous prêt à lutter pour la démocratie, mais aussi pour le Sénégal, en accord avec le mouvement “Y’EN A MARRE”. Ils ont terminé en disant que toute tentative d’intimidation ou de découragement est vouée à l’échec.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.