Affaire Luc Nicolai: de qui se moque le Cng?

0

En laissant le promoteur de lutte sous le coup d’un ordre d’incarcération, ficeler des combats, le CNG de lutte se rend complice des conséquences qui pourraient s’en suivre après l’arrestation de ce dernier. Même si l’instance dirigeante de la lutte affirme que cette affiche n’est pas officielle.

Le Comité de normalisation de la lutte (Cng) à pris l’habitude de se désengager de la finalisation des combats de lutte entre promoteurs et lutteurs.

Ainsi pour le combat de lutte devant opposer Modou Lô à Ama Baldé qui devrait se dérouler le 26 juillet 2020, à l’initiative du promoteur Luc Nicolaï, Thierno Ka, président de la cellule de Communication, parle « d’un combat virtuel… »

Idem pour le directeur administratif du CNG, Ndiambé Diop qui préfère parler de « démarchages » plutôt que d’une quelconque officialisation. Un air de déjà entendu concernant les grandes affiches. Or, pour ce cas-ci, le combat pourrait ne plus avoir lieu puisque le promoteur qui l’a décroché, Luc Nicolai , est emprisonné alors que les deux lutteurs ont déjà perçu leur avance.


le Cng se cantonne à recueillir la somme de 900 000 Francs Cfa à chaque promoteur pour leurs donner le droit d’organiser des combats de luttes sur une année.

Affaire Luc Nicolai: de qui se moque le Cng?
Alors, la position du Cng est elle la meilleure pour prévenir les litiges? le CNG devrait-il laisser un promoteur sous le coups d’un mandat d’arrêt démarcher des combats? plus loin même, est que l’obtention de la licence de devrait pas être assujettie à des bonnes mœurs, un casier judiciaire vierge entre autres? autant de question qui méritent d’être posées. l’instance se cantonne à recueillir la somme de 900 000 Francs Cfa à chaque promoteur pour leurs donner le droit d’organiser des combats de luttes sur une année.
Pourtant, dans les textes qui encadrent l’organisation de ces galas de lutte, le CNG devrait être au début et à la fin de toute la procédure. Ce, afin d’assurer la « sécurité » des parties engagées.  » Il faut que le promoteur et les managers des lutteurs viennent au CNG pour s’acquitter de la partie administrative « Précise Thierno ka. Dans les faits, le Cng n’intervient qu’en dernier ressort.

Modou Lo/ Ama Baldé: un combat menacé

Affaire Luc Nicolai: de qui se moque le Cng?
Pour Rappel, Luc Nicolas avait été poursuivi pour détention de drogue, association de malfaiteurs, tentative d’extorsion en 2012. Jugé et condamné à 5 ans de prison, dont 2 ans ferme par le Tribunal correctionnel de Dakar.
Lors de la signature de contrat lundi dernier au bureau de l’avocat de Luc Nicolaï, son fils, Willy Nicolaï a fait une révélation de taille sur le futur de cette structure en déclarant qu’il est le nouveau boss: « On peut dire que je suis le nouveau patron de Luc Nicolaï and Co parce que mon père me met de plus en plus au-devant de la scène. Mes responsabilités dans ce label s’amplifient d’année en année et cela m’a permis de maîtriser davantage l’environnement de la lutte. » révélait-il à la presse de façon presque prémonitoire. La structure Luc Nicolaï and Co que dirige Luc Nicolaï depuis plus de deux décennies pourrait changer de mains d’ici peu. Cependant, l’avenir de ce combat reste flou, à l’image du rôle du CNG de lutte.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.