AGRESSION AU COUTEAU A Gouye Fatou Maïga: 4 gangsters attaquent un individu, l’étranglent et le…

0

AGRESSION AU COUTEAU A DJEDDAH THIAROYE KAO: 4 gangsters attaquent un individu, l’étranglent et le détroussent

Des brigands, armés de couteau, ont surpris et dépossédé un individu de son téléphone portable de type IPhone F 6 et de son argent. Le bonhomme marchait seul, tranquillement, dans les ruelles mal éclairées du quartier Gouye Fatou Maïga de la commune de Djeddah Thiaroye Kao, lorsqu’il a été violemment pris en sandwich par la bande, puis neutralisé par une technique d’étranglement par-derrière digne d’art martial.

Une effroyable scène de vol, avec violences à main armée, est survenue dans la nuit du lundi 1er au mardi 2 janvier dernier, au populeux quartier Gouye Fatou Maïga de Djeddah Thiaroye Kao de la banlieue dakaroise. Les quatre malfaiteurs ont auparavant repéré leur proie, marchant seule dans la rue déserte de l’allée principale du secteur. Ainsi, ils décident de prendre le bonhomme en filature et guettent l’arrivée de celui-ci dans un endroit sombre pour l’interpeller. Mais, ce dernier flaire un coup fourré, fait la sourde oreille et presse le pas. Il adopte toutefois une posture défensive et tente d’engager une autre ruelle plus éclairée.

Ils neutralisent leur cible par une technique d’art martial et la tiennent en respect avec des couteaux

Les malfrats prennent les devants, rattrapent le jeune garçon et lui réclament ses biens. L’un d’eux utilise la méthode forte, saisit le bonhomme au cou par-derrière et l’étrangle fortement. Tandis que les trois autres loubards entrent en action, braquent des couteaux contre lui et menacent de le mettre en charpie, au cas où celui-ci tenterait d’opposer une résistance. Ils le tiennent ainsi en respect, lui font les poches et l’abandonnent dans la rue. Ce dernier réussit tout de même à se relever, crie au voleur et se lance aux trousses des gangsters armés. Il tombe sur une patrouille des limiers du commissariat de police de Thiaroye et les informe de sa mésaventure.

La patrouille de sécurisation de la police interpelle 2 des malfaiteurs

Les policiers engagent des recherches, fouillent de fond en comble le secteur et parviennent à localiser la bande d’agresseurs dans les dédales de la localité. Mais, ces derniers identifient l’équipe de patrouille, sonnent l’alerte et reprennent la fuite. Deux parmi eux ont été cependant rattrapés, lors d’une folle course-poursuite, jetés dans la fourgonnette de la police puis conduits manu militari au commissariat. Il s’agit des nommés A. Sy, né en 1996 et de son acolyte K. Fofana. Les mis en cause ont reconnu avec force détails les incriminations d’agression suivie de vol et ont balancé les noms de leurs deux compères en fuite, dont l’arrestation n’est qu’une question de jours. D’autant plus que leurs domiciles respectifs ont été localisés par les éléments de la brigade de recherches du commissariat.

L’arrestation imminente du reste du gang d’agresseurs en fuite

A. Sy et son acolyte K. Fofana ont été déférés, depuis hier, au parquet du tribunal départemental de Pikine par la police de Thiaroye pour les délits d’association de malfaiteurs, vol avec violences commis la nuit avec usage d’armes blanches (couteaux).

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.