Aïssata Tall Sall : «le Sénégal n’acceptera jamais de légaliser l’homosexualité»

0

La Cheffe de la diplomatie sénégalaise a été plus que catégorique. Elle a tranché le débat sur l’homosexualité à l’occasion de son passage en session ordinaire à l’Assemblée nationale pour l’adoption de huit projets de loi. D’un ton ferme et sans sourciller, elle a déclaré « le Sénégal n’acceptera jamais de légaliser l’homosexualité. C’est impossible ». Elle a déclaré cela au moment d’exposer le projet de loi numéro 15/2021 autorisant le Président de la République à ratifier la convention de sécurité sociale entre le Sénégal et le Royaume d’Espagne. Cette convention prévoit de permettre aux veuves des ménages polygames de bénéficier de droits de veuvage dans leur pays d’accueil (Espagne). Aïssata Tall Sall a expliqué que dans le cas d’espèce, l’Espagne a fait une concession à l’État du Sénégal puisque le Royaume interdit la polygamie.

Coupant court au débat législatif sur un projet de loi relatif à l’homosexualité, elle a assuré que cet accord entre le Sénégal et l’Espagne ne comporte aucune contrepartie de nature à autoriser les unions contre-nature au Sénégal. Elle a soutenu que culturellement et socialement cela est juste impensable.

Les députés de la majorité présidentielle ont, quant à eux, estimé que les priorités sont ailleurs que dans un débat contre l’homosexualité. Selon le président du groupe parlementaire de la majorité, Aymérou Gningue, les Sénégal a trop de défis à relever pour se pencher sur une question déjà tranchée par la loi. Le député Djibril War a embouché la même trompette pour souligner que l’instauration d’un tel débat n’est qu’une tentative de « divertissement » puisque l’hémicycle a déjà dit niet à l’homosexualité.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.