ALERTE ROUGE: Danger au centre de santé de Koumpentoum

0
Koumpentoum

Au moment où les autorités sanitaires du pays sont préoccupés par la délocalisation de l’hôpital Aristide le Dantec, à  Koumpentoum, les populations sont hantés par le mauvais état de leur centre de santé. En effet la structure sanitaire se trouve dans un état critique. Les bâtiments suintent et menacent ruines. Une situation qui a fini d’inquiéter les membres du comité de développement de santé de la dite structure. Ils sont montés au créneau pour interpeller les autorités sanitaires. Depuis des années les malades sont soignés dans des conditions plus que difficiles. Les dalles des salles d’hospitalisation, de la maternité, du bloc opératoire sont détériorés et suintent d’eau de partout en cette période hivernale. Il se pose un véritable problème d’étanchéité dans tous ces services, partout ce sont des flaques d’eau qui représentent le décor dans cette structure sanitaire. Et cela a créé un problème également sur les branchements électriques. Suffisant pour que les responsables du comité de santé de hausser le ton et demander aux autorités d’intervenir avant que le pire ne se produise. Face à la presse Issaga Sy trésorier du CDS et ses camarades ne sont pas passés par quatre chemins pour décriés la situation dans laquelle se trouve l’hôpital de Koumpentoum. Il urge selon ces derniers de trouver les voies et moyens pour faire face à  ce qui est convenu d’appeler danger dans cet établissement sanitaire. En son temps Directrice de la santé publique, l’actuelle  ministre de la santé et de l’action sociale, Dr Marie Khemess Ngom avait visité les lieux avant de déploré l’état de dégradions des bâtiments. Elle avait promis de faire de son mieux pour y apporter une solution mais rien n’y fait depuis lors regrette Mr Sy. Aujourd’hui c’est un véritable cri de cœur que le CDS du centre de santé lance Les autorités locales de Koumpentoum ont été aussi saisi du danger qui guette le centre hospitalier dans ce terroir du  Niani. Car après tout  la santé reste une compétence transférée aux collectivités territoriales. Ces jeunes qui ne souhaitent que la réhabilitation du centre de santé invitent le président Macky Sall et le ministère de la santé à une intervention rapide avant qu’il ne soit trop tard.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.