Aliou Sall à la Cdc : « Et si c’est pour bloquer la candidature de Karim… »

0
204

L’analyste politique Momar Diongue a trouvé des raisons « politiques » qui pourraient expliquer pourquoi le chef de l’État Macky Sall a confié la très juteuse Caisse des Dépôts et Consignations entre les mains de son jeune frère Aliou Sall.

Selon lui, la candidature de Karim Wade pourrait souffrir de cette décision. Le journaliste et analyste politique Momar Diongue a fait une analyse qui laisse croire que c’est au terme de calculs politiques très poussés, que le chef de l’État a décidé de nommer son frère Aliou Sall à la tête de la Caisse des Dépôts et Consignations.

Selon lui, le choix du maire de Guédiawaye à ce poste n’est en rien fortuit et tout a été fait pour préparer l’élection présidentielle de 2019.

« Du point de vue politique, le président de la République a mis entre les mains de son frère l’institution qui brasse le plus d’argent. Cela pourrait être un outil de financement pour lui en vue de la prochaine élection présidentielle », dit-il.

Diongue d’ajouter : « Il ne faut également pas oublier c’est que la Caisse des Dépôts et Consignations qui réceptionne les cautions des candidats à la présidentielle.

Alors quelqu’un comme Karim Wade que la loi n’empêche pas d’être candidat, mais à qui l’État réclame toujours 138 milliards FCFA, pourrait se voir confisquer sa caution par Aliou Sall, qui prétexterait cette soi-disant dette.

Et cela pourrait engendrer de graves événements en période électorale ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here