« Alioune moto » a tué Ndioba Seck parce qu’elle a refusé d’avorter

0

On en sait un plus sur les causes de la mort atroce de la dame Ndioba Seck retrouvée morte à Thiaroye. Elle a été sauvagement tuée à cause d’une grossesse de 6 mois qu’elle portait. Selon le journal Libération, l’auteur de la grossesse par ailleurs meurtrier présumé de la dame, Alioune B. alias « Alioune moto », n’a pas supporté que Ndioba soit tombée enceinte d’un autre homme que lui.

À plusieurs reprises, il avait demandé à sa petite amie d’avorter. Ce que Ndioba Laye Seck a toujours refusé. Fou amoureux de Ndioba, il rêvait de l’épouser.

N’ayant pas aimé que celle-ci veuille garder un enfant dont il n’est pas le père, il s’est sur la défunte avec un couteau en visant plus précisément le ventre pour s’assurer que le fœtus sera atteint.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.