ALIOUNE NDOYE APPORTE DES ÉCLAIRCISSEMENTS SUR LES LICENCES DE PÊCHE

0

Le ministre de la Pêche et de l’Economie maritime, Alioune Ndoye, a condamné les scènes de violence survenues le 4 février 2020, à Saint Louis, au cours d’une manifestation de pêcheurs à Guet Ndar, réclamant des licences de pêche pour accéder aux eaux maritimes mauritaniennes. Le ministre a, selon Le Soleil, battu en brèche les lenteurs dans la délivrance des licences de pêche évoquées par les manifestants. A l’en croire, cette information avancée par les pêcheurs est fausse et dénaturée. Le ministre a ainsi jugé le comportement de ces derniers « inacceptable, disproportionné et difficilement défendable ».

Selon le ministre, durant tout le dernier second semestre 2019, ils n’ont pas pu pêcher dans les eaux mauritaniennes pour défaut de régularisation au protocole d’accord que l’Etat du Sénégal avait signé avec la Mauritanie. Pour le ministre, les blocages sont la résultante du comportement des acteurs. « En plus du non-paiement du 3e trimestre qui était dû dans le cadre des accords et que les pêcheurs ont refusé de payer du fait de la trêve hivernale, il y a les 1826 amendes représentant un montant de 668 millions de francs CFA que les autorités mauritaniennes responsables de ces questions avaient établi et qui couvrait jusqu’en mai 2019 », a rappelé le ministre non sans indiquer qu’il ne s’agit plus de licences mais de pénalités à payer

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.