Alors que « Miss Sénégal » est dans la tempête : Amina Badiane en flagrant délit d’apologie du viol

0

Les autorités judiciaires doivent très rapidement s’auto-saisir pour faire la lumière concernant les graves révélations de Miss Sénégal 2020 et, au-delà, sur les propos scandaleux de l’organisatrice. Face aux accusations d’une gravité extrême, Amina Badiane puisque c’est d’elle qu’il s’agit a affirmé que « kouniou violé yaw la nekh », comme si les victimes de viol avaient le choix. Une insulte à ces nombreuses victimes de viols dont des mineures/mineurs qui souffrent en silence. Qui plus, ses propos ont ouvert la boîte de Pandore avec le témoignage d’ancienne Miss qui ont révélé la face hideuse de cet événement. Libération reviendra en détails sur les éventuels développements de cette grave affaire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.