ANPELS: Bilan d’étape d’une année d’exercice en termes d’actifs et de passifs

0

[dropcap]V[/dropcap]oilà un an jour pour jour que l’Association Nationale des Professionnels de la Presse en Ligne du Sénégal (ANPELS) a été portée sur les fonts baptismaux. Composée d’une trentaine de sites spécialisés et/ou d’informations générales, l’ANPELS dont la vocation première est d’informer juste et vrai est aussi un cadre d’échanges de réflexion et de dialogue entre partenaires concernés. Ainsi après une année d’exercice, occasion ne pouvait être plus normale que de présenter à tous ses membres, le bilan d’étape de l’association. Pour ce faire, un résumé succinct des passifs et des actifs est fait dans les lignes qui suivent.

Pour rappel, c’est à la suite du monopole du secteur en ligne exercé par la première association de la presse en ligne dont Lissa Faye est le président que l’association Nationale des professionnels de la presse en ligne du Sénégal (ANPELS) est née avec à sa tête  Aliou Top.

Le contexte dans lequel notre association est née n’était pas trop favorable à son déploiement mais avec l’entregent de tous les membres de l’association, nous avions pu avoir les coudées franches pour maintenir le cap même si par ailleurs, les résultats que nous attendions sont peu reluisants.

Et compte tenu du rôle primordial de la presse dans une démocratie, l’ANPELS souhaiterait bien  se développer sans pour autant  s’ériger en pourfendeur de la cause juste.

En effet dès la naissance de notre association, notre premier réflexe avait été de contacter et ensuite rencontrer le directeur de la communication du ministère de  la culture et de la communication.

Il s’en est suivi notre rencontre formelle avec le Ministre de la Culture et de la Communication M. Mbagnick Ndiaye.

Dans le cadre de la mise en place d’une stratégie de veille et de contrôle sur les médias en ligne au Sénégal, l’ANPELS a également rencontré le tribunal des pairs (CORED).

L’association a aussi à son actif un panel réussi organisé par la Commission des Données Personnelles (CDP).

Nous avions aussi rencontré des partenaires stratégiques tels que la Sonatel et Wari.

Nous avions rencontré le président Macky Sall qui nous avait donné des gages d’augmenter l’aide à la presse en ligne.

Nous avions aussi participé au forum d’élaboration de la stratégie nationale numérique pour le compte du ministère des télécommunications et de la poste.

Nous avions aussi mis sur pied un vaste réseau d’information et de partage sur les réseaux sociaux et la création du site de ladite association www.anpels.org .

Au final, le vœu de l’ANPELS avait été de combattre l’injustice et le monopole  du secteur en ligne sous toutes ses formes et d’œuvrer pour l’équilibre de la presse digitale dont nous représentons un maillon essentiel. Nous avions par ailleurs participé à une rencontre avec le Synpics.

Aujourd’hui, de nouvelles perspectives s’ouvrent à notre association nonobstant les hauts et les bas que nous traversons. Mais nous espérons qu’avec la constance de tous, nous arriverons à des résultats probants.

La  commission étude et validation des nouveaux adhérents a reçu plusieurs demandes d’adhésions, Considérant que les organes souhaitant leur adhésion à ANPELS ont rempli les critères d’éligibilité  pour devenir membre de l’Association nationale des Professionnels de la Presse en Ligne du Sénégal, la Commission a décidé d’accorder une suite favorable aux requêtes déposées par

Vipeoples.net représenté par TANGE TANDIAN

Dakarbuzz.net représenté par BOROM SY

SENWEBACTU.COM représenté par Djiby DIALLO

ACTUSENGAL.NET représenté par AMADOU DIOP

MOURIDES.INFO représenté par SERIGNE MO.MBACKE DIENG

DAKARPESSE.INFO représenté par MAMADOU MBENGUE :

L’association nationale des professionnels de la presse en ligne du Sénégal, réitère son ouverture et sa disponibilité à accueillir de nouveaux adhérents, invite toutes celles et tous ceux qui administrent des supports digitaux  à ne ménager aucun effort, pour remplir les conditions qui leur permettront d’intégrer notre structure.

Un appel destiné surtout à certains Administrateurs et Directeurs de Publication de presse digitale, dont les demandes d’adhésion n’ont pas été acceptées ou ont été différées pour non respect des critères fixés l’ANPELS.

Pour plus d’informations sur l’anpels veuillez consulter notre site web : www.anpels.org

Vive  l’ANPELS, vive tous les membres de l’ANPELS, vive la presse nationale.

Alioune Top, Président de l’Association des Professionnels de la Presse en Ligne du Sénégal (ANPELS).

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.