Appel au rassemblement : La forte mobilisation à Bamako

0

L’appel au rassemblement lancé par le président de la transition au Mali a été bien entendu. A Bamako, la capitale administrative et économique du pays, des milliers de personnes se sont réunis pour apporter leur soutien à la junte militaire au pouvoir.

Une mobilisation qui sonne comme un acte politique. En effet, Goita étant isolé par la communauté ouest Africaine, cherche une légitimité nationale. En demandant aux Maliens de se rassembler, le président de la transition envoie un signal fort aux chefs d’état de la Cedeao et de l’Uemoa. Désormais, le peuple Malien le soutient !

Le Mali ne peut pas utiliser les ports de Dakar et d’Abidjan pour acheminer ses denrées. Par conséquent, Bamako devra trouver des solutions alternatives. Dans cette optique, la Guinée qui est dans la même situation lui ouvre ses frontières tout comme l’Algérie. Qui se positionne comme médiateur en vu d’apaiser la situation.

Après la décision de la junte de prolonger la transition à 5 ans, la communauté ouest Africaine a décidé de former la main au gouvernement en place au Mali. Une fermeture des pays membres de la Cedeao a été décidé. Seuls les produits sanitaires sont autorisés à transiter dans la zone Uemoa a destination du Mali. Une décision  » dictée par des puissances étrangères aux desseins inavoués » a déclaré Bamako. Ce dernier pointe du doigt la France avec qui ses relations diplomatiques connaissent une crise après l’annonce de la fin de mission de Barkhane.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.