Après les masseuses de Yoff, trois autres jeunes filles tombent à Sacré cœur 3

0

La Brigade des mœurs de la Sureté Urbaine de Dakar est décidément engagée à lutter contre la débauche qui gagne du terrain dans les salons de massage. Après les masseuses de Yoff qui vont être jugées aujourd’hui, c’est un autre groupe de jeunes filles d »un salon de massage sis à Sacré cœur 3, qui ont été déférées au parquet hier.

Elles sont alors déférées pour exploitation d’un établissement public sans autorisation administrative, incitation à la débauche, diffusion d’images à caractère pornographique, proxénétisme et non inscription au fichier sanitaire.

Ces trois jeunes filles, informe Vox Populi, ont été perdues par des annonces passées sur internet. Des annonces avec des images à caractères pornographiques qui étaient diffusées en boucle sur le net.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.