Armes saisies à Touba : Ce que le fournisseur Cheikh Lô a dit aux enquêteurs

0
Accusé par le vieux Saliou Thiam d’être son fournisseur d’armes, Cheikh Lô se lave à grande eau.
« Je connais Saliou Thiam depuis 30 ans. C’est un ami très proche avec qui j’ai partagé beaucoup de choses, mais je m’inscris en faux contre ses allégations. Je ne suis pas son fournisseur de munitions », a-t-il déclaré dans des propos rapportés par Libération.
Il ajoute : « Je n’ai jamais vendu de munitions, ni d’armes à feu à quiconque. Je ne fais que des recommandations et je donne des conseils à des personnes voulant acquérir une arme à feu. »
Cheikh Lô soutient avoir disposé d’une attestation de détention d’arme qui était initialement un port d’armes.
Son fournisseur d’arme, révèle-t-il, est établi à l’Avenue Ponty à Dakar et se nomme Rabih Fakih.
Ce dernier a été inculpé et blanchi dans l’affaire des munitions saisies à Pékesse.
La célèbre Armurerie Cherrault sise sur l’avenue Lamine Guèye (Dakar) est également son fournisseur.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.