Assainissement et électrification à Touba : El Hadj Falilou Mbacké fait des révélations sur des détournements supposés et appelle l’Etat à établir un programme de suivi

0

Les questions de l’assainissement et de l’électrification à Touba et les zones environnantes reviennent chaque année sur la liste des problèmes vers le Grand Magal. Où se situe le problème ? El Hadji Falilou Mbacké semble avoir trouvé une réponse à cette question. Pour lui, le mal se trouve au niveau des personnes intermédiaires qui demandent et reçoivent chaque année de l’Etat du Sénégal, tout ce qu’il faut pour résoudre les deux points énumérés ci-haut.

« Une ville comme Touba, deuxième puissance économique du pays. Une ville qui reçoit chaque année, le plus grand événement religieux de la sous-région et je dirai même de l’Afrique continue chaque année de vivre le même problème. C’est tout simplement incroyable! Aujourd’hui, plusieurs quartiers de Touba ont des problèmes liés à l’électrification, des problèmes d’assainissement. Et, cette situation est la même dans plusieurs localités aux environs de Touba. L’Etat du Sénégal fait des efforts dans la ville sainte. Des millions de francs CFA sont dégagés chaque année », tonne le jeune religieux.

Dans la foulée, El Hadji Falilou Mbacké dira : « Où passe cette argent ? Des personnes font des demandes chaque année à l’Etat. Les problèmes sont recensés avec les détails. Mais après chaque année, aucune solution. Comment comprendre qu’à moins de 500 mètres de la Grande Mosquée, des quartiers vivent encore dans le noir. Zéro éclairage et quand il pleut dans ces mêmes zones, les chemins deviennent impraticables. »

« Des personnes qui se disent autorités reçoivent tout ce qui vient de l’Etat, mais au lieu de mettre ça dans les zones dédiées, ils font un détournement total d’objectif. Ils servent ça à leur proche et en font des retours vers eux-mêmes. Pendant ce temps, Touba et plusieurs zones environnantes, souffrent avec les mêmes problèmes. C’est tout simplement injuste ».

Terminant son discours fort, le jeune mbacké-mbacké lance un appel à l’Etat « J’appelle aussi à mettre en oeuvre des politiques de veille et suivi partout. On ne peut pas vouloir des problèmes aussi importants et tout laisser aux mains de personnes qui font à chaque fois la même chose. »

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.