Attaque contre leur guide : Les Thiantacones prêts à donner leur vie pour Aida Diallo

0

En point de presse ce vendredi, les disciples de Sokhna Aida Diallo interpellent l’État. La vie de leur guide est en danger, dénoncent-ils. Ainsi, pour défendre les intérêts de leur guide, un pool d’avocat est constitué pour suivre cette affaire et les thiantakones présents à cette rencontre avec la presse ont scandé en chœur qu’ils sont prêts à y laisser leur vie si cela se reproduisait.

Selon eux ce qui s’était passé, ce n’est pas une affaire à minimiser, mais plutôt une situation très sérieuse. D’ailleurs, ils assurent que les caméras de surveillance avaient tout filmés et que les enregistrements ont été mis à la disposition de la gendarmerie.

« C’est vers 3h 50 du matin, que des personnes encagoulées et fortement armées se sont introduites dans la résidence de Sokhna Aida. On aurait cru être dans un film de ninjas, tellement leur arsenal et leur dispositif était plus qu’impressionnant. Elles étaient venues pour attenter à la vie de notre chère guide, c’est une évidence », explique Limamou Guéye.

Il affirme que les secours sont arrivés vers 4h 01mn du matin. En ce moment les assaillants étaient déjà partis. « Ils ont demandés où étaient Sokhna Aida Diallo. Nous avons longtemps subis de l’injustice et des préjudices, nous nous sommes toujours tus. Mais trop c’est trop ! », proteste-t-il .

En effet, les événements s’étaient déroulés à la veille du Gamou. D’après lui pour ne pas gâcher ou perturber la célébration du gamou, Sokhna Aida a retenu l’information.

« Si elle avait alerté ce jour là, Madinatoul Salam allait être pris d’assaut pas les talibés. Elle a eu de la maturité, de la hauteur pour ne pas inquiéter ces disciples. Sokhna Aida Diallo et sont entourage subissent des brimades, des injures et des menaces sur les réseaux sociaux. Maintenant ça va plus loin, on cherche à l’éliminer. Nous interpellons l’État et le Ministre de l’Intérieur et les organisations des droits de l’homme. Nous sommes dans un pays de droit », affirme son condisciple Boubacar Konaté.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.