« Au nom de 3… (Par Adama Gaye)

0

Il est devenu fou. Il ne lui reste qu’à être vu en haillons, déambulant dans la rue, se parlant à lui-même. Ses chaussures sur la tête. Et se promettant une nage dans les sables.
Il suffit d’un 3 pour qu’il tombe en transes. Dans sa cabane du cinglé, il a accroché tout ce qu’il a ramassé dans la rue. Un écriteau en barre l’entrée: 3333333333.


Ce tsunami qu’il a déclenché, il n’en a cure. En a-t-il conscience? Sabreur, au clair de lune, comme sous le soleil, peu lui importe que de couper des têtes dès qu’elles s’approchent ou dépassent ce chiffre qui le rend plus dingue que dingo.


1000 pour 100 fou? Pas si fou que ça pourtant: s’il a chopé froidement les têtes de Kaba et Diakhate, tous se demandent pourquoi donc ce fou à la hache facile n’a-t-il toujours pas bronché depuis hier que son propre frère, l’avaleur de pétrole et gaz, Aliou, a annoncé qu’il avait mobilisé une équipe de testeurs pour lui préparer le terrain. Lui peut ainsi suggérer que la voie est libre en 2024. Personne d’autre.
Décidément, le Sénégal est entré dans un cycle fou.


Au nom de 3, je le jure Macky SALL est devenu le fou du pays.
Pauvres de nous autres qu’il a déjà enterrés vivants avec son échec sur tous les plans. Désormais notre horizon est perceptible: 3 !

Ps: J’ai appris le limogeage de Moustapha Diakhate, un des compagnons tonitruants du fou, mais ça me laisse de marbre: il n’est qu’un des personnages de la folie collective du camp de macky sall.
Il n’a qu’à en dégager d’autres jusqu’à finir par se faire hara-kiri.
Pendant ma détention arbitraire, il me revient en mémoire d’avoir entendu le sieur Diakhate raconter sur les télés qu’il était mon cousin, neveu de ma mère, ou que ma famille allait me parler afin de me contraindre à cesser mes écrits.


Purs mensonges ! Je n’ai jamais serré la louche de ce type; je ne le connais pas et aucun membre de ma famille n’a le droit de peser sur mes postures intellectuelles.


Je ne me souviens que d’une chose le concernant: en août 2011, en pleine traversée de désert, le sieur Diakhate m’avait fait par e-mail un appel du pied. Je l’avais ignoré. Je garde son texte…


Son limogeage, je l’espère, devrait être le début de la fin de la folie au pouvoir. Dieu sauve le Sénégal. Je le jure, au nom de 3, nous sommes mal barrés… »

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.