Augustin Senghor accepte le protocole de Rabat et renonce à sa candidature

0

Ex-candidat à la présidence de la Confédération africaine de football (CAF), Me Augustin Senghor, explique les raisons qui l’ont poussé à accepter la proposition qu’il dit ’’consensuelle’’ et qui lui a été soumise par la FIFA, au profit du candidat sud-africain, Patrice Motsepe.

« Cette proposition a été discutée à Rabat, (au Maroc) exclusivement par les quatre candidats, lors des 3 dernières séances successives le samedi, 27 février, à 10 h 30, et le dimanche, 28 février, à 11 heures puis à 15 heures », détaille le document, parvenu à Emedia, signalant que les discussions ont abouti à un accord de principe sur deux points.

D’abord, « un axe programmatique consistant à convenir d’un programme commun de management issu de la synthèse des manifestes des quatre candidats et qui devrait être largement partagé ultérieurement avec l’ensemble des associations membres et acteurs du football africain dans une démarche participative et inclusive d’appropriation collective. »

Ensuite, « un axe de gouvernance collégiale et concertée basée sur une répartition consensuelle des fonctions au sein du bureau du comité exécutif entre les candidats en lice » à savoir Patrice Motsepe, lui-même Augustin Senghor, Ahmed Yaya et Jacques Anouma, « avec attributions bien définies et complémentaires. »

L’accord définitif devrait être conclu (dès ce week-end à Nouakchott), indique le futur vice-président de la CAF, qui tranche : « Le retrait de ma candidature à la présidence de la CAF au profit d’un autre candidat ne sera pas partagé par tous pour des raisons diverses. Mais j’estime que c’est une bonne décision », soutenant que « l’atteinte de l’objectif d’une CAF forte, unie, plus attractive vaut tous les sacrifices même celle du renoncement aux ambitions personnelles légitimes au profit d’un leadership collectif et participatif, seul gage d’une renaissance de la CAF attendue par tous les Africains ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.