Avis de tempête à YAW: Djibril Diop, membre de la conférence des leaders, dénonce le diktat de Sonko, Khalifa Sall et Cie…

0

La Coalition Yewwi Askan-Wi n’a pas de beaux jours devant lui. Du moins, si l’on se fie à Djibril Diop, leader du parti Front Pour la République du Sénégal (FPRS). Ce membre fondateur de YAW et de la conférence des leaders de cette instance s’offusque de la démarche cavalière qui la mine: »Depuis quelques temps, une querelle au sujet du choix de notre candidat à la présidence de l’Assemblée Nationale mine la Coalition YAW. Ça tire dans tous les sens. Et Barthélémy Diaz et Ameth Aïdara, chacun veut présider le perchoir sans compter les autres . Pour ma part, je note un manque notoire de générosité et de démocratie interne au sein de cette structure. Le Maire de Dakar (Barth’) est un membre et militant de « Taxawu » Dakar tandis que Ameth Aïdara est leader et membre de la conférence des leaders de la Coalition Yewwi Askan-Wi. Donc, ils n’ont pas la même stature. Pourquoi vouloir faire ombrage au Maire de Guédiawaye alors qu’il doit être soutenu ? Cela n’est pas juste », clashe M. Diop qui, de continuer à déplorer: » Aujourd’hui,deux entités, à savoir, Pastef et « Taxawu » Dakar veulent imposer leur diktat. Ils font la pluie et le beau temps sans l’avis de personne. Ousmane Sonko, Khalifa Sall et consorts doivent arrêter leurs manigances. La Coalition YAW est en passe de trahir ses idéaux. Elle a été mise sur pied pour combattre un régime et restaurer l’espoir. Ses acteurs sont en train de faire pire, aujourd’hui. » Et le Président de FPRS de convoquer la jurisprudence Maïmouna Bousso: »Lors des investitures, Madame Maïmouna Bousso a été mise à la 14ème place sur notre liste proportionnelle par ce qu’elle est considérée comme membre de la conférence des leaders de YAW alors que l’ancienne ministre Fatou Blondin Diop a été reléguée à la 20ème place par ce qu’elle n’est pas membre de cette instance (conférence des leaders). Pourquoi ne pas appliquer cela pour le cas Ameth Aïdara et Barthélémy Diaz ? Il faut que ces gens-là cessent de tromper le peuple », lance-t-il avec rage.

Le bilan financier de YAw et le renouvellement de ses instances réclamés:

M.Djibril Diop veut fourrer le nez dans la gestion des cotisations au sein de YAW. Pour lui, il ya une gestion opaque des fonds: » On est sorti de deux élections (locales et législatives) mais, personne n’a aucune idée sur l’argent mobilisé et dépensé. C’est Sonko, Khalifa Sall et Cheikh Tidjane Youm qui pilotent tout. Il ya, pourtant, plus de 27 partis ou mouvements politiques et/ou citoyens qui sont membres actifs.. On cotise mais, on ne sait rien de la destination de notre argent. Nous réclamons un bilan financier pour tirer les choses au clair ».

Sur un autre registre, le renouvellement des Commissions est aussi demandé: »La présidence de la conférence des leaders est par rotation. Chaque 3 mois, on doit procéder à son renouvellement. Tel n’est pas le cas. Khalifa Sall s’agrippe au poste pour des raisons que tout le monde connaît. Il en est de même pour les autres Commissions. Certains d’entre eux nous taxent de vouloir saborder la Coalition et de travailler pour le pouvoir. C’est faux. Le manque de sérieux se trouve chez eux », rétorque M.Diop.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.