Bamako : «L’insurrection conduite par l’imam Dicko est un péché» (Ahmed Khalifa Niasse)

1

Ahmed Khalifa Niasse revient à la charge. Cette fois-ci, il s’est attaqué à l’imam Mahmoud Dicko du Mali qui a initié, vendredi dernier, un rassemblement populaire contre le président Ibrahima Boubacar Keita.
«L’insurrection conduite par l’imam Dicko à Bamako est un péché. Aucun imam ne peut utiliser sa qualité pour défier l’autorité exécutive liée par un pacte de gouvernance avec le peuple», a-t-il déclaré. Soulignant que «l’imam Dicko peut, désormais, être considéré comme un apostasié. Son pacte avec ses épouses est rompu par son fait. Il a mis le peuple malien en danger. Il a fait perdre à de nombreuses personnes leurs biens ou les a empêchés de vaquer librement à leurs activités».
Le marabout et homme politique sénégalais demande à la Oumah islamique de se prononcer sur ce fait «sans précédent» qu’il considère comme «la résultante d’un complot contre le peuple malien».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.