BATAILLE RANGEE AU LYCEE DE YEUMBEUL: Les professeurs, la surveillante et les parents d’élèves écopent tous de 6 mois avec sursis

0

A la barre des flagrants délits de Dakar où ils ont tous comparu, hier, les professeurs d’anglais Al Housseynou Ndiaye, d’histoire et de géographie Ndèye Gnilane Diouf, ainsi que la surveillante Ndèye Dior Sy et la parente d’élève Fatou Kiné Fall et son neveu Ousmane Fall ont finalement reçu le sabre du juge, écopant tous de 6 mois de prison avec sursis, pour les délits de coups et blessures réciproques. Ils sont condamnés à payer réciproquement des dommages et intérêts.

Le sabre du juge est tombé sur la tête des professeurs, de la surveillante et de la parente d’élève qui se sont donné des coups au Lycée de Yeumbeul, tel que relaté par «Les Echos» dans son édition d’hier. Le professeur d’histoire et de géographie Ndèye Gnilane Diouf, celui d’anglais Al Housseyni Ndiaye, la surveillante Ndèye Dior Sy, la parente d’élève Fatou Kiné Fall et son neveu Ousmane Fall ont été tous condamnés à 6 mois de prison avec sursis. Pour les dommages et intérêts, Fatou Kiné Fall et Ousmane Fall doivent payer solidairement 500.000 francs à la surveillante Ndèye Dior Sy et 50.000 francs à Al Housseynou Ndiaye. Et ce n’est pas tout, ils sont aussi condamnés à payer 50.000 francs à Ndèye Gnilane Diouf. De son côté, la surveillante Ndèye Dior Sy est condamnée à payer 500.000 francs à Fatou Kiné Fall.
En fait, dans ses réquisitions, le procureur avait demandé au juge d’écarter l’excuse de provocation en condamnant Fatou Kiné et Ousmane à 2 ans dont 6 mois ferme. Pour Dior, Al Housseynou Ndiaye et Gnilane  Diouf, il avait requis 6 mois assortis du sursis. De l’avis du maître des poursuites qui les a farouchement réprimandés, personne d’entre eux ne s’est amendé. Selon lui, il y a une négligence de la part des surveillants dont leur rôle est d’encadrer les élèves.
Par ailleurs, pour sa défense, Fatou Kiné Fall a campé sur sa position en soutenant que c’est la surveillante Ndèye Dior Sy qui l’a battue, en le mordant à sa lèvre inférieure, au moment où le professeur d’anglais ainsi que Gnilane Diouf battaient Ousmane Fall. Pour sa part, Ousmane Fall a affirmé avoir reçu un coup de poing au front de la part d’Al Housseynou Ndiaye. Il a nié avoir causé des blessures à ce dernier. Seulement, Al Housseynou Ndiaye a déclaré le contraire : «j’ai donné un coup d’épaule à Ousmane pour le dégager. Il m’a plaqué au sol, s’est assis sur ma poitrine en m’assénant des coups de poing», a-t-il soutenu. Ndèye Gnilane Diouf d’enfoncer le clou : «en plus des insultes proférées à mon égard, Ousmane Fall m’a administré un coup sur le front». En somme, chacun a essayé de tirer la couverture de son côté. Ils ont été suivis par les avocats qui ont fait des demandes diverses pour leurs clients.
Pour rappel, le 1ier novembre 2017, au Lycée de Yeumbeul Nord, il y a eu une bataille rangée entre une partie du personnel de l’établissement scolaire et des parents de l’élève Abass Diédhiou. Celui-ci s’était bagarré avec un de ses camarades de classe dans la rue, lorsque des responsables du groupe scolaire «Gaïndé» les ont interpellés, puis conduits dans le bureau de la surveillante générale. Là, les deux collégiens ont été corrigés par la surveillante générale. Une fois à la maison, Abass s’est plaint à ses parents sur les réprimandes qu’il a subies. Immédiatement, ses tantes Fatou Kiné Fall et Khady Fall ainsi que son frère se sont rendus à l’école où Ils se sont battus avec la prof Gnilane Diouf, qui a eu un certificat médical de 3 jours. Une bataille rangée s’ensuivit et Al Housseynou Ndiaye s’en tire avec une fracture de la main et une itt de 30 jours. Pour le cas de Ndèye Dior Sy, elle présentera un certificat médical avec une itt de 51 jours.

Avec jotay

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.