Cameroun: Une opération contre Boko Haram aboutit à la libération de 850 otages et la neutralisation de 92 djihadistes

0

Deux soldats camerounais ont perdu la vie au cours des opérations de ratissages effectuées du 23 au 24 février 2016, à Ngoshe, mais aussi dans la localité de kumshe, sous la bannière du secteur n°1 de la Force mixte multinationale (FMM), appuyés par les forces spéciales «Alpha» et «Emergence», a rapporté ce vendredi, le gouvernement dans un communiqué de presse.

Issa Tchiroma Bakary, le ministre camerounais de la communication et porte-parole du gouvernement, a indiqué qu’environ, 850 personnes retenues en otage par Boko Haram Rechercher Boko Haram ont été libérées et 92 djihadistes capturés, lors d’une offensive militaire menée à Ngoshe, (Nord-est du Nigeria), par des forces camerounaises, de la FMM, conduite par le général de Brigade Bouba Dobekreo.

L’armée camerounaise a détruit une importante base logistique de la secte islamiste, et mis la main sur des stocks d’armes lourdes, légères et blanches, des munitions diverses, des mortiers, ainsi que sur un véhicule de combat avec à son bord, une mitrailleuse. Les forces spéciales camerounaises, ont également récupéré des explosifs et des documents de propagande du mouvement islamiste, récemment affilié à l’Etat islamique.

Deux soldats camerounais sont morts et plusieurs autres blessés, suite à des manœuvres de déminage, dans le bastion de Boko Haram Rechercher Boko Haram qui se fait désormais appeler Etat islamique en Afrique de l’Ouest.

KOACI

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.