Ce que risque la garde rapprochée d’Ousmane Sonko en cas de rébellion

1
Ousmane Sonko

La garde rapprochée d’Ousmane Sonko risquerait gros si jamais elle tentait de se rebeller contre des forces de l’ordre dans l’exercice de leur mission. Le Code pénal Sénégalais détaille les sanctions qui pourront peser sur elle dans le cas d’espèce.

D’après le pénaliste Iba Barry Camara, si une rébellion menée par plus de trois personnes s’opère contre des forces de l’ordre dans l’exercice de leur mission, les concernés risquent un emprisonnement de 02 à 5 ans. Si dans la rébellion, il est trouvé par devers les mutins des armes, les mis en cause encourent le double de la peine.

Toujours selon Iba Barry Camara, si dans la rébellion contre les forces de l’ordre, il est constaté une mort d’homme, les mis en cause encourent une peine de 10 ans ferme d’autant plus que la situation pourrait être assimilée à un homicide volontaire.

Metrodakar

1 COMMENTAIRE

  1. Qui est rebelle dans toute la scéne?
    Les rapports d’enquête n’ont pas trouvé de traces et pourquoi vouloir arrêter ?
    Soyons sérieux, à ma place s’il y a bagarre les responsables ce sont les forces de l’ordre qui accepteront cette sale mission
    C’est une enquête bien faite par un officier de la gendarmerie et en conclusion l’accusé est propre il y a mensonge, si réellement on est dans un état de droit la justice devait chercher les commanditaires
    C’est ma contribution Mr Camara

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.