Cérémonie de lancement du Forum Paix et Sécurité à Dakar : Le Discours du Ministre Mankeur Ndiaye

0

Je voudrais vous remercier d’avoir bien voulu répondre massivement à notre invitation pour procéder au lancement officiel de la troisième édition du Forum international de Dakar sur la Paix et la Sécurité en Afrique.

Votre présence à cette cérémonie traduit, assurément, un esprit que nous souhaitons voir se diffuser plus largement : un esprit de dialogue qui lie des partenaires et amis qui, côte à côte, réfléchissent ensemble pour trouver des solutions aux défis et menaces de leur temps.

En Afrique, la typologie classique des menaces à la paix et la sécurité est connue. Il s’agit généralement de la lutte pour le contrôle du pouvoir politique ou des ressources naturelles ; des conflits frontaliers et identitaires ou encore du séparatisme exacerbé par les différences religieuses et ethniques. L’analyse des causes de ces conflits dits « de première génération » fait ressortir, habituellement, des défaillances dans les systèmes de gouvernance politique.

A ces causes, aujourd’hui moins prégnantes en raison des évolutions positives notées sur le plan démocratique, se sont greffées d’autres sources d’instabilité et de crises. Je pense notamment au terrorisme et à la criminalité transnationale organisée, y compris le trafic d’êtres humains ainsi que des activités illicites lucratives telles que le trafic de drogue, de cigarettes et la piraterie maritime qui se développent de plus en plus dans notre espace africain.

Pour rappel, c’est fort de ce constat que les Chefs d’États africains réunis à Paris en décembre 2013, avec leur homologue Français, le Président François HOLLANDE, lors du Sommet dit de l’Élysée, avaient décidé d’organiser au Sénégal un Forum sur la Paix et la Sécurité en Afrique qui rassemblerait des acteurs et des experts sur les questions de paix et de sécurité, les partenaires internationaux concernés par les enjeux sécuritaires du Continent, ainsi que des représentants du secteur privé et de la société civile.

Le succès de la première édition tenue les 14 et 15 décembre 2014 a convaincu le Président de la République, Son Excellence Monsieur Macky SALL, à décider de pérenniser le Forum pour en faire un rendez-vous annuel.

C’est la mise en œuvre de cette décision du Chef de l’État qui nous réunit aujourd’hui pour procéder au lancement de l’édition 2016 du Forum qui se tiendra les 05 et 06 décembre 2016à Dakar.

Comme lors des précédentes éditions,  le Forum de cette année permettra d’approfondir le dialogue stratégique entre les parties prenantes africaines et les partenaires internationaux, d’animer des réflexions pour une vision partagée des menaces sur le Continent, en plus d’étudier les réponses les plus appropriées pour faire face aux défis du moment. Il offrira également l’opportunité d’examiner les moyens d’accompagner les progrès réalisés grâce aux initiatives africaines ou internationales dans le domaine de la sécurité et de la paix.

Les réflexions porteront, par ailleurs, sur des pistes de solutions efficaces qui prennent en compte les défis de la gouvernance ainsi que ceux de l’environnement et du développement économique et social.

Le Forum s’inscrira aussi dans l’innovation avec le choix d’un thème dédié, sur lequel vont se focaliser les réflexions. Il s’agit de « l’Afrique face à ses défis sécuritaires : regards croisés pour des solutions efficientes ».

L’innovation porte également sur la décision de mettre à contribution le Centre des Hautes Etudes de Défense et de Sécurité (CHEDS), rattaché à la primature en lui confiant la préparation scientifique du Forum, sous la présidence du Général Paul NDIAYE et avec comme coordonnateur du groupe de travail, le Général de Division Mamadou NIANG, ancien Ministre de l’Intérieur ici présent.

Ce comité est à pied d’œuvre, en rapport avec les partenaires du Forum, pour finaliser les thèmes des conférences, des ateliers et des plénières du Forum ainsi que la liste des experts qui seront les principaux animateurs des débats. Le Général Paul NDIAYE pourrait y revenir dans son intervention.

Le Forum sera clos par la séquence des Chefs d’Etat au cours de laquelle pourrait se faire une présentation des principales conclusions issues des travaux et où seront discutées des enjeux d’orientations stratégiques pour la paix et la sécurité dans le Continent africain.

C’est dans cette perspective que Monsieur le Président de la République a invité une quinzaine de Chefs d’État dont certains ont déjà confirmé leur participation.

Je ne saurais terminer sans remercier les partenaires traditionnels qui ont bien voulu renouveler leur disponibilité à soutenir l’organisation de l’édition 2016 ainsi que les nouveaux partenaires qui ont décidé, fort des succès des éditions passées, de nous rejoindre cette année. Je me réjouis aussi de l’intérêt exprimé par le Secteur privé à nous accompagner.

Je vous remercie de votre aimable attention.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.