Ces médias qui ne publieront plus des photos des terroristes

0

lendemain de l’attentat de Saint-Étienne-du-Rouvray, plusieurs médias français dont notre groupe France Médias Monde (RFI, France 24 et Monte Carlo Doualiya) ont décidé de ne plus publier des photos des auteurs d’attentats. Une décision prise pour ne pas glorifier les terroristes, mais aussi pour éviter de les mettre au même niveau que les victimes.

Notre groupe France Médias Monde et ses trois chaînes RFI, France 24 et MCD, ainsi que la chaîne d’info BFM TV ont décidé de  ne plus d images des  auteurs d attantas. Du côté de la presse écrite, le quotidien de gauche Libération ne partage pas ce point de vue, précisant que publier des photos et les glorifier n’est pas la même chose. Quant aux quotidiens La Croix et Le Monde, ils ont pris le parti de ne plus publier de photos des terroristes.

Jérôme Fenoglio, le directeur du journal Le Monde s’en explique : « Je pense qu’il y a un problème qui est lié à la glorification posthume que peuvent espérer ce genre de personnes quand ils passent à l’acte. Aujourd’hui, on voit qu’il y a une recrudescence d’actes qui sont le fait de personnes aussi un petit peuborderline. On n’a pas forcément à participer à cette entreprise de glorification posthume. Par ailleurs, il n’y a absolument pas à reculer sur notre devoir d’information. Ces photos ne sont qu’un élément. Nous traitons tout le reste, sur leur parcours, parce que ça, c’est extrêmement intéressant et signifiant. »

Ne plus dévoiler l’identité des terroristes lors d’éventuels nouveaux attentats. La secrétaire d’État à l’Aide aux victimes, Juliette Méadel, étudie cette question. Elle fera des propositions en septembre afin que les médias se retrouvent autour d’une seule éthique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.