Cet homme…tass na djangue yii

0

Dans son caftan blanc, cet homme n’a pas résisté aux chants religieux. Emporté par la belle voix l’aède, il s’est déchaîné, esquissant d’endiablés pas de danse.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.