«Cette femme incarne la cruauté» 20 ans de prison ferme requis contre Mariama Ndiaye

0
Découverte d’un nouveau-né abandonné dans une ruelle à Guédiawaye

«Cette femme incarne la cruauté ». C’est la forte conviction de l’avocate générale qui s’exprimait ainsi hier lors du procès de Mariama Ndiaye. Dans la nuit du 13 au 14 mars 2019, l’accusée avait accouché d’un bébé de sexe féminin sur la terrasse du domicile où elle travaillait. Alors que le nouveau-né, issu de la relation avec son amant, se mettait à pousser ses premiers cris, Mariama Ndiaye a posé une brique sur la poitrine du bébé. Puis, elle s’est mise debout, sur la brique, pour écraser le bébé qui est décédé dans des conditions atroces. Mariama Ndiaye sera ensuite arrêtée après une enquête du commissariat de Dieuppeul. L’avocate générale a requis, lors du procès qui s’est tenu devant la Chambre criminelle, 20 ans de prison ferme. Le délibéré est attendu ce 22 novembre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.