Chemins de fer : Création d’une usine spécialisée dans les traverses à Rufisque

0

Une cérémonie de présentation de la nouvelle société sénégalaise Trabesen, spécialisée dans la production de traverses en béton armé, s’est déroulée, hier, à Dakar. Son usine sera implantée à Rufisque et permettra la création de 70 emplois.

Dans la perspective de la construction de la nouvelle ligne du Train Express Régional (Ter) et de la relance de l’exploitation de Transrail, la société belge Tradetech s’est associée à des investisseurs locaux pour la création de sa filiale sénégalaise Trabesen qui produira des traverses en béton armé. Celle-ci a été présentée, hier, en présence du Secrétaire d’État au réseau ferroviaire, Abdou Ndéné Sall. L’usine sera implantée à Rufisque, avec une capacité de 200.000 unités par an et l’emploi d’environ 70 personnes. Elle produira des traverses spécialement étudiées pour répondre aux spécifications techniques du Ter et de Transrail. Une usine mobile sera également mise en place et aura pour objectif de suivre les différents chantiers de pose.
Pour la société Transrail, la vitesse du futur Ter (160 km/h) et la large capacité attendue sur la ligne ferroviaire internationale entre Dakar et Bamako justifient le choix de la traverse en béton. Ce produit a été retenu en raison de nombreux avantages techniques tels que la stabilité de la voie, la facilité de pose ou encore l’économie de matériaux.
Selon le Secrétaire d’État au réseau ferroviaire, Abdou Ndéné Sall, « la réputation de Tradetech n’est plus à démontrée. C’est une société centenaire et elle est présente dans quatre continents. Les traverses qu’elle produit sont performantes, fiables, économiques et parfaitement adaptées à notre réseau de voie ferrée. Les diverses techniques qu’elle a développées avec le temps, assurent sa fiabilité (…). « Elle assure également, partout où elle est installée, des valeurs éthiques de formation et un encadrement du personnel local. » a-t-il ajouté.
Selon les représentants de la société belge, cet investissement a des avantages « multiples et partagés » avec la fourniture de produits de qualité aux normes européennes, un coût du transport réduit grâce à la proximité de la production et la formation d’ouvriers sénégalais aux techniques modernes de production et de contrôle des produits préfabriqués. Ils se félicitent également d’inscrire cette initiative dans une démarche d’industrialisation inclusive et d’offrir, grâce aux investisseurs privés, une alternative locale à l’importation de produits industriels.
La traverse est la pièce qui supporte le rail et assure l’écartement de la voie. Elle détermine la vitesse et la charge des trains. Historiquement en bois, elle est aujourd’hui en béton. Les lignes à grande vitesse et les nouvelles voies minières en sont équipées.
Le Soleil

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.