Cherté de la vie, inondations : Les prescriptions de Innocence Ntap Ndiaye au gouvernement

0
Innocence Ntap Ndiaye, Presidente HCDS
Après la mise en place du nouvel attelage gouvernemental qui va devoir mettre en œuvre les orientations récentes du Président de nouveaux défis s’imposent à l’équipe du premier ministre Amadou Ba. La présidente du Haut Conseil du Dialogue Social a envoyé un message fort à l’endroit du nouveau Gouvernement. Elle les invite à mettre au cœur de leur action la concertation et le dialogue.
 
« Le contexte de crise économique et social n’est pas très favorable. Face aux défis comme l’augmentation du coût de la vie, les inondations, il y a une urgence à trouver des solutions pour les Sénégalais. Mais avec des concertations, nous pouvons y arriver. D’ailleurs, dans le récent message du Président de la République, il a insisté sur les concertations. On ne peut plus diriger le Sénégal seul, sans concertation. Il faut discuter avec les acteurs de quelques bords qu’ils soient », a indiqué la présidente du Haut Conseil du Dialogue Social, Innocence Ntap Ndiaye. 
 
Au cours de la 28e Assemblée statutaire du HCDS devant poursuivre la réflexion des travaux préparatoires pour la réactualisation de la Charte nationale sur le Dialogue social, Mme Ndiaye a affirmé que grâce au dialogue social des pistes de solutions peuvent être trouvées. 
 
« Le Chef de l’Etat a sonné le La et il l’a dit dans son discours à la Nation. Aujourd’hui, le Gouvernement doit s’approprier le dialogue social. Par le passé, il y a eu plusieurs communiqués du Conseil des ministres où le Chef de l’Etat n’a eu de cesse de revenir sur le dialogue social, sur l’institution en relation avec le Haut Conseil du Dialogue social. Nous sommes donc prêts pour relever le défi, nous marquons toute notre disponibilité à l’endroit du nouveau gouvernement mais nous voulons également que ses membres s’approprient le dialogue social comme mode de gouvernance », assure-t-elle. 

 
Par le passé, et je me dois de témoigner, le Pm Mouhamad Boun Abdallah Dionne avait une excellente oreille attentive par rapport au dialogue social et au travail du Hcds. J’en attends de même avec le nouveau PM que je connais bien. Nous allons l’accompagner, nous connaissons son ouverture. Je rappelle qu’il y a eu une crise de l’éducation où il est monté au créneau à mes côtés pour trouver des solutions.
Maintenant pour les autres membres du Gouvernement, il s’agit pour eux, surtout dans certains secteurs comme l’éducation, la santé, le pétrole et le gaz, les collectivités territoriales, etc., de mettre en œuvre une mission, la vision du Chef de l’Etat.
 
A cet effet, les hauts conseillers marquent leur disponibilité à l’endroit du gouvernement très dialogue social pour faire des concertations dans tous les secteurs.
 
« On l’appelle gouvernement de combat mais pour moi, tous les gouvernements doivent être appelés gouvernement de combat. Le combat doit être quotidien’, conclut-elle.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.