Chez Diène Farba Sarr, les passations de marchés publics baignent dans un cadre de vie malsain

0
????????????????????????????????????

Au ministère du Renouveau urbain, de l’Habitat et du Cadre de Vie, les marchés sont négociés avec des anomalies énormes. D’abord, les auditeurs révèlent que les services de Diène Farba Sarr n’ont pas publié les avis d’attribution définitive sur le portail des marchés publics. Le rapport note aussi «l’absence des notifications de rejet faites aux candidats non retenus ; Absence de justificatifs relatifs à la réception du procès-verbal d’ouverture des plis par les soumissionnaires présents ; délai anormalement long lors de la passation de certains marchés passés par appel d’offres ; l’avis de la Cellule sur le rapport d’évaluation non obtenu pour la DRP CO «Supervision des travaux de viabilisation de la 3ème tranche (assiette de substitution) de la Zac de nord Nguint à Thiès attribué au Groupement EER/Afric consult/GAIC pour un montant de 36.344.000 F Cfa».
Plus grave pour plusieurs demandes de renseignement et de prix restreintes revues, les activités des soumissionnaires ne correspondent pas à l’objet des marchés. C’est le cas des Drp restreintes suivantes : «entretien et réparation des véhicules, attribué à Nouvelle Entreprise Sénégalaise (NES) pour un montant de 14.997.800 F Cfa ; travaux de construction de la mosquée de Serigne Modou Faty à Dagana attribué au SERIC pour un montant de 24.887.309 F Cfa ; les travaux de réalisation des réseaux d’évacuation en Pvc dans la commune de Thiaroye sur mer attribué à RAPIED pour un montant de 24.856.700 F Cfa ; entretien et réparation des véhicules administratifs du MRUHCV Lot 1 (Cabinet) attribué à Press High Tech pour un montant de 6.990.792 F Cfa ; fourniture de matériel et outillage technique attribué à Afrique Jappo pour un montant de 14.605.450 F Cfa ; gardiennage et sécurité des locaux du ministère attribué à Méga Force pour un montant de 11.999.750 F Cfa ; organisation de l’atelier de validation des travaux du Conseil national de l’urbanisme attribué à GIE Cheikh Al Islam pour un montant de 14.991.900 F Cfa ; travaux d’équipement des espaces de loisirs du parc paysager de Cambérène attribué à IMEM pour un montant de 24.859.449 F Cfa et la fourniture de mobilier de bureau attribué à Entreprise Khadim Diakhaté pour 12.555.696 F Cfa».
Autre grief noté dans le rapport des auditeurs, c’est le marché de la réhabilitation et la construction des infrastructures complémentaires du Daara Mame Abdoulaye Niasse à Kaolack attribué à Khadim Diakhaté pour un montant de 24.987.385 F Cfa.  Pour ce marché, il a été noté la non-exhaustivité des documents de paiement. «Nous avons obtenu deux chèques du Trésor d’un montant de 10.587.875 F Cfa et 5.931.975 F Cfa. Par ailleurs, nous avons obtenu le procès-verbal de réception provisoire de chantier en date du 8 mars 2017, où la commission a constaté la réalisation des travaux conformément au marché et a prononcé la réception provisoire des travaux sous réserve de lever les observations mineures». Pour la sélection d’un consultant individuel pour l’appui conseil à la DUA, trois (03) candidats ont été sélectionnés au lieu des cinq (05) requis pour la DRP restreinte. Sur ce, le marché a été attribué au consultant Mar Ba pour un montant de 6,3 millions de F Cfa.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.