Clinique du Cap: Cri du cœur d’une patiente indignée

0
J’ai quitté chez moi l’après midi avec ma mère qui a la cinquantaine et qui est maladive . Direction clinique du cap pour se faire consulter par un docteur soit disant excellent pour les problèmes de neurologie.

Le docteur Mohammed Diab El hadi. Il est soit libanais soit mauritanien. En entrant dans sa salle de consultation, il nous fait signe de l’attendre pendant qu’il papotte avec des patients ou amis libanais ou mauritaniens aussi, alors qu’on nous a dit de venir au plus vite. Ça ce n’est rien. C’est Dakar c’est normal.

Quand il a finit, dès notre entrée il nous demande si on a payé en haut. On lui explique qu’en haut, on nous a juste dit de descendre. C’est pas grave.

On s’asseoit. Il nous demande qu’est ce que ma mère a. Elle lui dit qu’elle avait eu un AVC il y a 20 ans. Il dit ‘ben oui ça se voit,’ en riant un peu, ‘ben dans la manière dont vous marchez.’ Pas du tout professionel mais ma mère et moi on dit rien. Ma mère continue d’expliquer. A ce moment mon téléphone sonne et le docteur de me regarder de manière super irritée. Je prend le téléphone car c’est mon père et je lui dit ‘je te rappelle je suis avec le docteur.’ je raccroche et mon père me rappelle pour me dire que c’est lui qui peut expliquer ce que maman a. Je lui passe le docteur.

Pendant que mon père lui explique, à un moment l’alarme de la prière de maman sonne. Je comprend que ça gène lors d’une conversation mais de la à couper net la discussion et de hurler sur nous, c’est qu’il a lui même du perdre la tête. ‘c’est infernal!! Vous m’éteignez ces portables tout de suite. Je n’en veux plus de ces bruits!’ hurle-t-il comme si nous avions 5 ans. Je dis rien j’attends qu’il finisse avec mon père.

Sane Hania

Alors finalement il propose une analyse médicale et explique que c’est cher à la clinique. Maman lui dit c’est pas grave on a l’assurance Nsia. Il dit je n’accepte pas cette assurance. Si vous N’avez pas les moyens, allez dans les hôpitaux. Et pour ma consultation c’est 25000, pas d’assurance. Vous avez les moyens?’ je lui dit oui monsieur nous avons les moyens. Ma mère lui dit ‘vous semblez tendu docteur, vous nous parlez mal depuis tout à l’heure.’ il dit mais non pas du tout je vous aide je vous explique.’ je lui dit ‘non vous avez engueulé ma mère et vous nous parlez comme si on était pauvre et que c’était un problème. Et vous n’auriez pas du nous crier dessus pour une sonnerie.’ Il s’énerve, il dit que c’est un manque de respect qu’une alarme sonne dans son cabinet etc. Ma mère se lève calmement et lui dit merci. Il déchire tout le dossier qu’il avait commencé.

Il le déchire comme si la maladie de ma mère, c’était de la merde, le tout avec le sourire. Je lui ai dit en partant que cette dame avait la cinquantaine et ne méritait pas un tel traitement. Peut être qu’il a passé une dure journée.

Peut être parce qu’on est noir vu qu’avec les gars avant nous c’était la teuf. Peut être parce qu’on est pauvre ou en avions l’air. Rien ne justifie son comportement. Je vous déconseille d’aller voir ce mauvais docteur Dr. Mohamed Diab El hadi et je réclame des excuses et une action de la clinique du cap car ma pauvre maman en a pleuré alors que ce malade était supposé la soigner.

Veuillez faire véhiculer ce message à qui de droit car cette clinique n’a pas de page facebook. Indignée.

Mise en ligne par abdou aziz sall
Source : Leral.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.