CMU : les structures sanitaires asphyxiées par la dette de l’Etat

A cause de la CMU, l’Etat du Sénégal doit une lourde ardoise aux structures sanitaires qui croulent sous le poids de cette dette. C’est le cas du poste de Pout Diack, dans la commune Notto Diobas qui, selon le président du comité de santé, Lamine Sène, était au bord de la fermeture.

Depuis plus de 15 mois, renseigne M. Sène, le poste de santé n’a reçu aucun remboursement de l’Etat. Ce qui se répercute négativement dans la prise en charge des populations surtout celles déshéritées.

Si la structure parvient à sortir la tête de l’eau, c’est principalement grâce au soutien de Pape Mamour Thiaw dit Papis (candidat à la mairie pour les prochaines locales), qui a décaissé la somme d’un million de FCFA, pour acheter des médicaments et soulager les populations, signale Lamine Sène.

Raison pour laquelle, Lamine Sène a demandé à tous les fils du Diobas, à tous les leaders politiques de s’inspirer de l’exemple de M. Thiaw et de se mettre davantage au service des populations.
Il est a noté aussi que les locaux de ce poste de santé datant de 1947, sont dans un état de délabrement très avancé.

L’As

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.