Colère des pharmaciens privés du Sénégal

0

Le syndicat des pharmaciens privés du Sénégal hausse le ton contre la violation du code de la santé publique. Dans une circulaire, le syndicat dit constater la présence massive et constante de spécialités pharmaceutiques dans beaucoup de structures sanitaires publiques et privées, en violation du code de la santé publique et de la règlementation sur les conditions d’ouverture et d’exploitation d’une pharmacie à usage intérieur. Le président du syndicat, Dr Assane Diop, précise que les structures sanitaires ne peuvent s’approvisionner en produits de médecine d’urgence qu’au niveau des pharmacies privées et, dans certains cas, auprès de la Pharmacie nationale d’approvisionnement et ses démembrements. Ainsi, le syndicat des pharmaciens privés du Sénégal invite tous les laboratoires et agences au respect rigoureux des circuits de distribution tel que prévu par la loi. Aussi, exhorte-t-il chaque pharmacien, partout où il se trouve sur le territoire national, à signaler systématiquement au bureau national la présence, dans un établissement sanitaire public ou privé, de toute spécialité qui ne soit pas un produit d’urgence, avec des preuves à l’appui. Ainsi après vérification, indique Dr Assane Diop, le syndicat prendra les mesures fermes qui s’imposeront, notamment le boycott du produit incriminé et, en cas de besoin, de tout le portefeuille de l’agence et du laboratoire fabriquant ou représentant ce produit.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.