Comment Aicha Ly s’est retrouvée en Côte d’Ivoire après sa disparition à Dakar ? La réponse de sa mère

0

Disparue à Dakar le 28 décembre dernier, l’étudiante Aicha Ly a été retrouvée hier, en Côte d’Ivoire. Interrogée par le journal Enquête, sa mère a partagé les premiers mots échangés avec sa fille.

« Quand elle m’a appelée, on était à la fin d’un récital de Coran organisé pour elle. Quand j’ai regardé, j’ai vu que c’est un numéro de la Côte d’Ivoire. Quand j’ai décroché, au bout du fil, il y avait ma fille. Elle m’a dit : ’Maman, c’est moi Aicha. Venez me chercher. On m’a prêté ce téléphone pour que je puisse t’appeler.’ Je lui ai demandé ce qui ne va pas, où elle est exactement. Elle m’a répondu qu’elle ne sait pas où est-ce qu’elle est. Je lui ai fait savoir qu’elle m’appelle avec un numéro de la Côte d’Ivoire. Elle a dit qu’elle n’en sait rien. À la question de savoir par quel moyen de transport elle a rallié ce pays, elle a encore répondu par la négative. Elle m’a dit : ’Franchement, je ne sais pas si je suis passée par la voie aérienne, routière où autre’« , confie sa maman, qui précise avoir fait un appel vidéo avec elle pour se rassurer et vérifier qu’il s’agit bien d’elle et qu’elle est saine et sauve.
Aicha Ly est actuellement avec un de ses tontons qui vit en Cote d’Ivoire. Elle est saine et sauve, même s’il y a encore un flou sur le comment de son arrivée en Cote d’Ivoire, à des milliers de kilomètres du Sénégal.

« Je ne sais pas quand elle va rentrer au pays, puisque l’enquête est en cours. Je ne vais pas donner plus de détails, pour plusieurs raisons. Je profite aussi de l’occasion pour remercier tout le monde et particulièrement la population de Pikine et mes voisins. Tout le pays s’est levé comme un seul homme pour retrouver ma fille. Tous étaient à sa recherche. La disparition de ma fille est perçue même comme un phénomène mondial, car partout, dans les tous pays du monde, on a fait des avis de recherche, à travers les réseaux sociaux et les statuts de WhatsApp. Sa photo était partagée dans tous les supports de communication. Cela m’a profondément touchée », a conclu la dame Awa Sow.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.