Complots et deals supposes contre le ministre de l’économie, à la veille de la formation du nouveau gouvernement : Des Pro-Amadou Ba tirent la sonnette d’alarme

0

Ça manœuvre fort dans les coulisses du régime en place pour ternir l’image du ministre des Finances et du plan, Amadou Ba, dans le but de le rendre inéligible dans le nouveau gouvernement du président Macky Sall, en gestation. C’est ce que dit en substance les membres du mouvement Agrégats populaires de 2024 (Ap.24).

En conférence de presse hier, mardi 12 mars, Césaltine Médang, présidente dudit mouvement et compagnie disent tirer la «sonnette d’alarme» pour «avertir, alerter et dire à haute et intelligible voix tout ce qui se trame et ce qui se dit en coulisse». La présidente dudit mouvement, «parrainé» par le ministre Amadou Ba, trouve qu’au lendemain de la proclamation des résultats de la présidentielle certains, «pour des raisons crypto-personnelles», cherchent «à ternir l’image du ministre Amadou Ba».

Sur les raisons de telles tractations contre Amadou Ba, Césaltine Médang et compagnie pensent que l’objectif visé est de le «mêler dans des histoires de complots, de combines et de deals» en cette veille «du nouvel attelage gouvernemental». Cela, dans le but, selon eux, de servir «certains dans l’arène politique».

Par conséquent, les membres du mouvement Ap.24, composés d’étudiants de l’Ucad, bottent en touche toutes les accusations portées contre leur mentor. Pour eux, «le ministre reflète les véritables qualités d’un digne républicain qui est au service du président de la République 24h/24h».

Très remontés contre ce qu’ils considèrent comme du «clientélisme politique, de la démagogie», ou encore des «coups bas», ils martèleront «qu’il est temps que cela s’estompe». Mieux, Césaltine Médang et compagnie lancent un appel à l’endroit de toutes les autorités pour travailler, la main dans la main, dans le but de répondre aux attentes des Sénégalais.

 Sud

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.