Concert contre le 3e mandat interdit : TAS et Alioune Tine chargent Macky Sall

0
Alioune Tine
Concert contre le 3e mandat interdit : TAS et Alioune Tine chargent Macky Sall
L’interdiction inopinée du concert organisé par Didier Awadi pour la limitation des mandats, continue de faire de vagues. Faisant partie des initiateurs de cet événement qui était prévu le 17 septembre dernier,  le fondateur d’Afrikjom Center se dit surpris par l’interdiction du concert contre le 3e mandat en Afrique.

Dans un tweet, Alioune Tine sème le doute  par rapport  aux intentions de Macky Sall concernant sa candidature à l’élection présidentielle de 2024.

Selon l’observateur et militant des droits humains, il y a deux poids, deux mesures, car «en matière diplomatique et sur le plaidoyer pour l’Afrique, le président de la République du Sénégal et de l’Union africaine manifeste un leadership réel. Cependant,  concernant la question centrale de la limitation des mandats à deux, pour laquelle on a combattu, on est surpris par l’interdiction du concert contre le 3e mandat». Ce qui veut dire qu’il y a un contraste, d’après l’ancien directeur régional d’Amnesty International.

Un point de vue partagé par le député de la coalition Aar Sénégal qui, sur Twitter, fustige cette décision du préfet de Dakar Mor Talla Tine.

«En quoi un concert, organisé dans un lieu fermé et sécurisé, peut-il attenter à l’ordre public ?», se demande Thierno Alassane Sall (TAS).

À en croire le député de la 14e législature, au-delà de l’entorse arbitraire et illégale à la liberté d’expression, cette interdiction en dit long sur les intentions de Macky Sall concernant sa candidature pour la Présidentielle de 2024.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.