Conseil municipal menacé – Mort politique de Khalifa programmée

0
 Le conseil municipal  de la ville de Dakar risque la dissolution.  Après avoir fait auditer les fonds de la caisse d’avance de la mairie et constaté des décaissements  qui ont entrainé l’emprisonnement de Khalifa Sall, c’est  autour du Conseil municipal qu’il préside d’être dans le viseur. Pour dissoudre le conseil municipal de Dakar, l’initiative  viendra de conseillers opposés à Khalifa Sall. Mais pour qu’une telle décision ne soit pas prise en violation de la loi, elle va être portée par un  dossier portant délibération du conseiller en question.   
En tout cas une fois  que cette délibération sera jugée contraire aux aspirations des populations de Dakar, elle va  servir de prétexte pour porter l’estocade au conseil municipal. Et dire que la suite logique de la dissolution, c’est la mise en place d’une délégation spéciale. Le maire de Dakar qui  ne peut pâs prendre part aux sessions de l’Assemblée nationale en tant que député continue de gérer depuis la prison de Rebeuss, les affaires de la ville de Dakar. Inculpé pour détournement de deniers publics…, rien n’indique que Khalifa Sall sera condamné devant la barre. 
En fait, si le maire de Dakar venait à être libéré  au terme d’un procès, son emprisonnement sera  une étape bénéfique pour la concrétisation de ses ambitions politiques. Mais en revanche, s’il retrouve à sa sortie de prison la mairie de Dakar sous administration d’une délégation spéciale  justifiable, Khalifa aura perdu un appareil important pour ses ambitions  présidentielles.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.