Contrats sur le zirkon – Sonko demande des comptes

0

Face à la presse, hier, le collectif de lutte contre l’exploitation du zircon à Niafarang (Casamance) à renouveler son désaccord sur l’exploitation du Zircon au Sénégal.
Pour Ousmane Sonko, député à l’Assemblée nationale, cette rencontre a été l’occasion d’exiger de l’Etat la publication de tous les documents et actes signés pour que les citoyens sachent ce qu’il en est sur le plan juridique.

D’après Sonko, ce problème n’est pas spécifique à Niafarang, mais on le retrouve un peu partout au Sénégal dans l’exploitation des ressources naturelles. «C’est encore et toujours une exploitation de nos ressources naturelles (…). Car Dieu nous en a donné pour que nous en tirons profit. Mais exploiter dans quelles conditions et au profit de qui ? Tel est le débat », a dit l’ancien Inspecteur des impôts et domaines.

« L’heure est venue pour dépasser des situations où trois bureaucrates s’enferment dans leurs bureaux climatisés, souvent même après avoir reçu une petite somme sous la table, pour signer n’importe quoi, sans tenir compte de la situation des populations » a-t-il dit.
« Demandez au ministre des mines s’il a déjà mis les pieds à Niafarang, il ne la jamais fait. Et du jour au lendemain on signe des actes. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.