Coronavirus : la situation « s’aggrave » dans le monde, selon l’OMS

0
AVERTISSEMENT – L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a estimé lundi que la pandémie liée au nouveau coronavirus « s’aggravait » dans le monde, mettant en garde contre tout laisser-aller.
Les restaurants qui rouvrent leurs portes, les plages de nouveau accessibles, le nombre d’hospitalisations qui diminue chaque jour… En France, la vie reprend peu à peu son cours normal. Olivier Véran l’a dit lui-même Lundi: « La situation s’est améliorée et continue de s’améliorer ». Mais le ministre de la Santé a aussi appelé à ne pas crier victoire trop tôt : « On n’a pas encore gagné la guerre, donc vigilance » a-t-il souligné.

A l’échelle mondiale non plus, la guerre contre le Covid-19 n’est pas encore gagnée. La situation tend même à empirer, a prévenu ce 8 juin le patron de l’Organisation Mondiale de la Santé. « Bien que la situation en Europe s’améliore, dans le monde elle s’aggrave », a dit Tedros Adhanom Ghebreyesus lors d’une conférence de presse virtuelle à Genève.

« Plus de 100.000 nouveaux cas ont été recensés sur 9 des 10 derniers jours. Hier, le bilan s’est élevé à plus de 136.000 nouveau cas », le chiffre le plus élevé sur une journée, a-t-il ajouté. Près de 75% des nouveaux cas enregistrés dimanche l’ont été dans 10 pays, principalement sur le continent américain et en Asie du sud, a aussi précisé l’ex-ministre de la Santé éthiopien.

Tedros Adhanom Ghebreyesus a estimé que dans les pays où la situation s’améliorait, « la plus grande menace est désormais le laisser-aller »« La plupart des gens dans le monde sont encore susceptibles d’être infectés », a-t-il mis en garde.

« Nous en sommes à six mois depuis le début de la pandémie, ce n’est pas encore le moment de lever le pied. »
Rédaction LCI

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.