Coronavirus: les États-Unis sont le premier pays à utiliser le remdesivir

0

Les États-Unis sont les premiers à utiliser ce nouveau traitement contre le Covid-19 à grande échelle. L’Agence américaine du médicament (FDA) a accordé une autorisation d’urgence pour l’antiviral expérimental remdesivir produit par le laboratoire pharmaceutique Gilead qui fera don de 1,5 million de doses, de quoi traiter au moins 140 000 patients.

À partir de lundi, le remdesivir sera distribué aux hôpitaux des villes les plus touchées, réservé aux malades gravement atteint du Covid-19 qui ont besoin d’oxygène.

Cet antiviral qui avait échoué contre la fièvre hémorragique Ebola, pourra-t-il soigner avec succès les patients infectés du nouveau coronavirus ? Dans un essai avec un millier de patients, le remdesivir a permis d’écourter le temps de rétablissement de 15 à 11 jours, et il a réduit très légèrement le risque de mourir. Une efficacité loin d’être spectaculaire, estiment les experts qui n’y voient pas une arme magique contre le Covid-19.

Mais faute de mieux, le président Donald Trump – pressé de faire redémarrer l’économie – semble y voire une bouffée d’oxygène et un argument pour justifier le début du déconfinement.

Près de la moitié des 50 États américains ont déjà assoupli les restrictions, à l’instar du Texas où restaurants, cinémas et centres commerciaux sont à nouveau ouverts. Pourtant, la veille, cet État du sud avait enregistré sa journée la plus meurtrière depuis le début de l’épidémie.

RFI

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.