Corruption chez les policiers : les conseils et solutions d’Amoul Yaakaar

0

L’agent de police Mouhamadou Amoul Yaakaar Diouf, de la Compagnie de la circulation de Dakar (Ccd), est peint comme un flic incorruptible et connu de tous les chauffeurs de transport public. Son nom colle tellement bien avec son intransigeance que les conducteurs croient lui avoir donné le sobriquet ‘’Amoul Yaakaar’’ (en français, ‘‘Amoul Yaakaar’’ veut dire sans espoir). Et pourtant, il s’agit bien de son prénom à l’état civil.

Et si vous commettez une infraction sous ses yeux, vous êtes dans une impasse. Pas besoin de négocier, la loi va s’appliquer. Il a son mot à dire sur la question.

Selon lui, toutes les bases pour faire un officier de police de qualité sont données à l’Ecole nationale de police et de la formation permanente (Enpfp), lors de la formation. ‘’Nous avons une très bonne école. Tous ses agents y sont très bien formés. Maintenant, il y a des comportements qu’on ne peut pas avoir à l’Enpfp. Comme tout homme, il y a d’abord l’éducation. Nous y recevons des cours. Nous sommes instruits. C’est à nous de greffer certaines qualités sur la voie publique, pour faire une police et un agent de qualité’’, déclare le limier qui a reçu dernièrement la médaille d’honneur de la police des mains du directeur général de la Police nationale, l’inspecteur de police Ousmane Sy.

Avec EnQuete

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.